, ,

Taxe d’habitation : d’énormes disparités entre les départements

Tous les Français ne sont pas égaux devant le montant de la taxe d’habitation dont ils doivent s’acquitter, loin s’en faut !

La Confédération Générale du Logement a mené une étude dont les résultats mettent ces différences en exergue, et ce département par département.

En règle générale, il ressort de cette observation que les disparités du montant de la taxe d’habitation peuvent varier du simple au double, voire du simple au triple !

La Confédération Générale du Logement va publier les résultats définitifs de son enquête en juin 2014. Toutefois, elle a souhaité déjà communiquer certains éléments. Pour mener son étude, la CGL a pris en considération l’ensemble des données fiscales de 2012. C’est la Guadeloupe qui arrive en tête des départements où le taux de la taxe d’habitation est le plus élevé (21,17 %). Le département est talonné par la Réunion (20.82%), la Haute-Corse (20.37%) et la Seine-Saint-Denis (19.68%).

En revanche, la Haute-Saône détient le taux le plus bas avec 7,70%, suivie de près par la Lozère (8,30%) et le Lot (8,80%).

Il est à noter que parfois des écarts impressionnants apparaissent entre les communes d’un même département. L’étude prend l’exemple des Bouches du Rhône où une personne habitant à Fos-sur-Mer va être assujettie à taux de taxe de taxe d’habitation de 0,01%, alors qu’aux Saintes-Maries-de-la-Mer, les habitants seront taxés à 34,13% !

 Joscelyne Housse

Laisser un commentaire