, , ,

3 fois les océans de la Terre, sous terre

C’est en superficie le volume d’eau que des scientifiques de l’université américaine de Northwestern ont découvert à plus de 640 km de profondeur.

Cette découverte ne fait évidemment pas suite à un forage, mais à une étude poussée, fondée sur l’analyse de données fournies par quelques 2000 sismographes. L’analyse des ondes sismiques a permis d’identifier ce réservoir où l’eau est maintenue par des roches hautement pressurisées par la chaleur du manteau terrestre.

Le sous-sol terrestre, père de nos mers ? 

C’est ce que tend à prouver cette étude, qui permet de supposer avec plus de précisions que nos océans résulteraient d’infiltrations d’eau en continue et progressives et de ces cavités aux dimensions immenses.

Ces infiltrations d’eau dans les couches terrestres supérieures seraient quant à elle le fruit de fuite de pression à travers l’enveloppe rocheuse du réservoir. Le minéraliste Steve Jacobsen, en charge des recherches, suppose que ce sont les propriétés de la roche formant l’enveloppe qui permettent ces fuites.

Un espace d’une telle taille est bien entendu difficile à délimiter, d’après les scientifiques, il se trouverait sous les USA, mais sa dimension totale n’est pour l’instant pas quantifiée.

 

Willy Garcia

Posté par Angele Davison

Journaliste/Rédactrice - Responsable rédaction au sein d'Actumag info.

Laisser un commentaire