, ,

Les services d’aide à la personne en proie à une pénurie de salariés

D’après une étude menée par le Centre d’information et de documentation jeunesse, parmi les secteurs de l’économie française censés être en tête des recrutements en 2015, se situent le numérique, le commercial et surtout le secteur du service à domicile.

 Les besoins dans ce domaine du service à domicile s’expliquent par l’allongement de la durée de la vie et par le fait que les personnes âgées souhaitent rester le plus longtemps possible chez elles en se faisant aider.

 Par conséquent, des sociétés comme l’agence Senior Compagnie, société d’aide à la personne depuis 2007, souhaiterait doubler ses effectifs en 2015. Toutefois, paradoxalement, elle rencontre des difficultés pour embaucher du personnel et pour répondre aux demandes de plus en plus nombreuses. Senior Compagnie a une quarantaine d’agences qui sont réparties dans l’hexagone.

 Pourtant, le service d’aide à la personne est un secteur en pleine expansion et Senior Compagnie accepte pour sa part tous les niveaux de qualifications. S’il n’est pas nécessaire pour intégrer leurs effectifs d’avoir des diplômes, il est toutefois demandé une très forte motivation ce qui, normalement, augmente considérablement les chances de trouver un poste.

 Nicolas Hurtiger, fondateur de Senior Compagnie, qui s’est donc lancé cette année le défi de doubler ses effectifs qui sont à l’heure actuelle de 450 salariés, explique les difficultés rencontrées pour recruter : « Il y a une vraie pénurie de main-d’œuvre qualifiée dans ce secteur. On a des exigences de recrutement dans ce secteur en termes de savoir-faire qui font qu’aujourd’hui on garde moins 10 % des CV qu’on reçoit. »

 Dommage, lorsqu’on sait que, d’ici 12 ans, 322.000 postes seront à pourvoir dans ce secteur d’aide à la personne et que les demandeurs d’emplois sont de plus en plus nombreux. Il serait peut-être opportun de chercher à comprendre pourquoi 10 % seulement de CV retiennent l’attention.

Joscelyne Houssé

Laisser un commentaire