, ,

Avant Patrick Ekeng, ces drames qui ont marqué le football

L’image de la mort de Patrick Ekeng en Roumanie a fait le tour du monde.

Le joueur camerounais est décédé après un malaise cardiaque en plein match à seulement 26 ans. Une séquence dramatique qui rappelle évidemment celle du décès d’un autre camerounais, Marc-Vivien Foé en 2003. Deux disparitions marquantes mais entre 2003 et 2016, plusieurs joueurs ont perdu la vie sur le terrain. Parmi les plus récentes, la disparition du belge Gregory Mertens à seulement 24 ans en 2015, trois jours après s’être effondré sur le terrain. Une scène qui rappelle la disparition de Miklos Feher qui avait le même âge en 2004. Le joueur hongrois, souffrant d’une malformation cardiaque n’avait pu être ranimé. Quelques mois plus tard, c’est le brésilien Serginho qui disparaissait. Une mort qui a permis de déterminer que son coeur pesait 600 grammes, 2 fois plus que la normale. 2007, l’espagnol, Antonio Puerta s’évanouit sur le terrain puis dans les vestiaires. Trois jours plus tard, il s’éteint. Plus récemment, en 2012, c’est l’italien Piermario Morosini qui avait fait un malaise lors d’un match de 2ème division qui lui a été fatal. En 2005, Hugo Cunha a trouvé la mort dans un simple match avec des amis à seulement 28 ans. Le joueur qui a perdu connaissance sur le terrain n’a jamais pu être réanimé par les pompiers.


Avant Patrick Ekeng, ces drames qui ont marqué… par 6MEDIAS – drames qui ont marqué le football – drames qui ont marqué le football – drames qui ont marqué le football

Posté par Eli Figugi

Rédacteur pour le site actumag.info

Laisser un commentaire