in

Festival de Cannes : le très mauvais souvenir d’Elsa avec Alain Delon




Monter les marches du Festival de Cannes, le Graal pour de nombreux comédiens, mais pas pour tous. Certains, à l’image de la chanteuse et comédienne Elsa Lunghini, ne sont pas très friands de ce genre d’événement. « Même si je trouve ça très joli sur les autres, je n’ai abso­lu­ment pas le fantasme des paillettes et de la belle robe de prin­cesse », confie l’artiste dans une interview accordée à Gala. En 1992, elle a la possibilité de monter les célèbres marches grâce au film « Le Retour de Casa­nova » où elle joue avec Alain Delon. « Je me souviens surtout que pour aller de l’hô­tel Majes­tic où on était descen­dus au palais des festi­vals, Alain Delon avait décidé au dernier moment de ne pas prendre les limou­sines mises à dispo­si­tion des équipes de film, mais de faire le chemin à pied », raconte-t-elle dans le magazine presque 30 ans plus tard. À cause de cette décision imprévue de la star, le rêve va quasiment virer au cauchemar. « Il voulait s’of­frir un bain de foule. Les gardes du corps ont vite été dépas­sés par la foule et les gens et je revois encore ma mère toute frêle, livide, complè­te­ment paniquée, et moi, agora­pho­be… Bref, je garde de Cannes un souve­nir assez pénible », indique l’interprète de « T’en va pas » dans les colonnes de Gala.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un léopard sort de nulle part et s’en prend à un chien

Elle va se tapper la honte de sa vie et c’est tellement drôle