in , , ,

Canada : Tragédie dans une résidence pour personnes âgées

canada01

Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, la résidence pour personnes âgées du Havre de l’Isle-Verte (Canada) était en flamme. Aujourd’hui, les résidents s’interrogent sur leur sécurité et les secours ont du mal à intervenir à cause du froid glacial.

Des sources ont indiqué à Radio-Canada que l’incendie qui a ravagé une résidence pour personnes âgées de L’Isle-Verte, petit village d’un peu plus de 1000 habitants, dans le Bas-Saint-Laurent, dans la nuit de mercredi à jeudi, aurait pris naissance dans la chambre d’un locataire.

Un résident aurait demandé d’aller fumer hors de la résidence, mais la réponse d’un des responsables fut négative. A cette époque de l’année, il fait très froid. Le résident aurait tout de même fumé dans sa chambre, le balcon ouvert. L’alarme d’incendie s’étant déclenchée.

«Pour le feu, on a eu un exercice, la semaine dernière. Ils sont venus vérifier les gicleurs et les détecteurs de fumée. Mais même si cela est fait, nous ne sommes pas exempts de tout ce qui peut arriver. Je suis très inquiète» confie Renette Bédard, une des résidente rescapée de l’incendie.

La Résidence du Havre, immeuble en bois, comptait 52 unités d’habitation dont 18 logements pour personnes autonomes et 34 pour personnes semi-autonomes. Deux employées, soit une auxiliaire familiale et une infirmière auxiliaire, travaillaient la nuit. Seulement cinq des résidents sont autonomes, la plupart circulent en fauteuil roulant ou à l’aide d’un déambulateur.

« Avec le vent qu’il y avait là, poursuit un voisin de la résidence, ça n’a pas pris de temps que le feu s’est propagé partout. On entendait du monde qui était encore à l’intérieur. Ça criait. Les pompiers s’installaient. On était loin et on sentait déjà la chaleur à plein ».

Depuis cet incendie, les informations tournent en boucle sur les télévisions locales et nationales, les personnes âgées sont terriblement inquiètes. Les psychologues de conseillent aux personnes les plus vulnérables d’éteindre la télé pour ne pas alimenter leur anxiété. «Il est tout à fait normal de ressentir une certaine anxiété après un drame comme celui de L’Isle-Verte, en particulier pour les personnes âgées. Mais, à mesure que le temps passe, ce sentiment devrait s’estomper. Pour certains, c’est peut-être aussi l’occasion de se rassurer en vérifiant si leur environnement ne pourrait pas être plus sécuritaire» informe le psychologue spécialisé en gestion de crise Nicolas Chevrier.

Roch Bernier et Irène Plante (aussi survivante de l’incendie), copropriétaires de la Résidence du Havre, ont diffusé un communiqué de presse : «On a justement un communiqué qu’on vient d’envoyer, les policiers vont revenir dans pas long; alors, on s’abstient [de commentaires]». «L’événement est très chargé en émotions», indiquent les propriétaires, qui en profitent pour remercier les employés de la résidence ainsi que les premiers intervenants qui «ont contribué à sauver plusieurs vies».
canada

Le dernier bilan établi par la Sûreté du Québec (SQ), vendredi, fait état de huit personnes retrouvées mortes dans les décombres sur trente personnes disparues. Les opérations de recherche sont pénibles et difficile en raison du froid et de la glace. Il faisait –20°C vendredi et – 10°C aujourd’hui. L’eau utilisée par les pompiers pour éteindre les flammes a gelé sur une épaisseur de 30 cm par endroit. La seule solution pour faire fondre la glace est d’utiliser des appareils à vapeur. Ils permettront de faire fondre la glace et surtout de préserver les corps des victimes se trouvant sous les décombres qui seront envoyer au laboratoire de Montréal. « Nous devrions pouvoir en arriver à des identifications par nos méthodes habituelles, que ce soit des identifications visuelles, circonstancielles, ADN, etc. », a expliqué Geneviève Guilbault, porte-parole du Bureau du coroner.

Les 125 enquêteurs, pompiers et spécialistes en identité judiciaire avancent donc prudemment dans les décombres de l’immeuble de trois étages.

La tragédie de L’Isle-Verte suscite de nombreuses réactions et des témoignages de sympathie dans la classe politique, à commencer par les premiers ministres Pauline Marois et Stephen Harper.

Actuellement en déplacement en Europe, au Forum économique de Davos en Suisse, la première ministre Pauline Marois écourtera son voyage pour se rendre à l’Isle-Verte dimanche. En déplacement en Jordanie, le premier ministre canadien Stephen Harper a fait ses condoléances aux victimes et à leurs proches et a souligné le travail difficile qu’ont accompli les secouristes et les pompiers dans des conditions météorologiques difficiles. Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Steven Blaney, a aussitôt été dépêché à L’Isle-Verte, où il était attendu en milieu de journée.

Les rescapés de cet incendie ont été accueillis dans la salle communautaire d’un immeuble à logements pour personnes âgées de la rive sur de Montréal.

Au Québec, environ 115 000 personnes retraitées vivent dans des résidences pour personnes âgées.

canada03 canada02 canada canada05

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le jambon-beurre et l’argent du beurre !

François Hollande annonce enfin sa rupture avec sa compagne