in , ,

Des salariés de PSA reversent leur primes « misérables » aux Restos du Cœur

Le personnel de l’usine PSA du site de Valenciennes a été particulièrement ulcéré par le montant des primes de participation qui leur a été versé. Ces primes se sont élevées entre 40 centimes d’euros et au maximum… 18 euros !

D’un commun accord, jugeant les montants de ces primes « misérables » pour reprendre le terme qu’ils ont employé, ils ont décidé de les reverser aux Restos du Cœur, estimant au moins que ces montants, même dérisoires, pourraient peut-être aider cette association et les personnes qui en bénéficient et qui sont toujours plus nombreuses dans ce climat économique difficile.

Cédric Brun, secrétaire de la CGT locale de PSA, a expliqué que ce geste est à l’initiative de deux ou trois salariés qui ont réussi à convaincre leurs collègues qu’encaisser de telles sommes n’était pas acceptable.

Les salariés se sont d’autant plus mobilisés au profit des Restos du Cœur qu’ils encaissent mal l’annonce de la rémunération du nouveau numéro un de PSA Peugeot Citroën, Carlos Tavares, qui s’élèverait à un salaire brut de 1,3 million d’euros par an, auquel viendrait s’ajouter une part variable.

La CGT a précisé qu’une centaine de chèques ont été recueillis à la suite de cette mobilisation.

Joscelyne Houssé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des chasses aux oeufs insolites pour les fêtes de Pâques.

Ed Naevi revient en mode « Cool Old School »