in ,

Nantes : une surveillante de prison agressée par deux jeunes détenus

Une agression de surveillante de prison pour mineurs est encore à déplorer ce week-end dans le centre pénitentiaire d’Orvault en Loire-Atlantique.

 Une surveillante a été prise à partie par deux jeunes détenus : elle a été poussée par l’un des deux prisonniers dans une cellule qu’elle venait d’ouvrir. Son système de communication et d’alarme lui a été volé, ainsi que ses clefs. Les deux jeunes ont frappé la jeune femme avec violence, ce qui lui a valu une interdiction temporaire de travail de trois jours. Le rapport établi par le parquet de Nantes à la suite de cette attaque stipule que la surveillante « porte des traces de strangulation » et qu’elle a reçu des « coups dans le dos et sur les côtes ».

 Lors de l’altercation, la jeune femme s’est débattue et elle a réussi à sortir de la cellule pour demander du secours.

 Ce sont au total trois personnes qui ont participé à cette agression, car les deux premiers détenus ont réussi à en libérer un troisième. Mais la surveillante ayant pu alerter ses collègues, ces derniers sont parvenus à stopper les trois hommes.

Les deux instigateurs de cette agression ont été immédiatement placés à l’isolement, avant d’être mis en garde à vue par le parquet de Nantes.

 Une affaire de plus qui met en exergue le manque de personnel dans les centres pénitentiaires. En effet, la surveillante agressée travaillait seule, alors que le règlement prévoit que le personnel des prisons doit toujours agir en binôme. La CGT a dénoncé à nouveau « un manque d’effectifs chronique » et annonce un « mouvement de protestation » mercredi prochain dans l’enceinte de cet établissement.

Joscelyne Houssé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REPLICAS (In their Skin) Bande Annonce (Horreur – 2014)

“On va forcer l’entrée” TRANSFORMERS 4 Extrait # 2