in , ,

Risque de blackout hivernal de plus en plus élevé

Nos lecteurs belges pourraient bien subir des coupures d’électricité cet hiver à cause de la fermeture prolongée de deux réacteurs nucléaires, et de l’arrêt d’un autre à cause d’un sabotage présumé au début du mois.

Electrabel a annoncé la mise à l’arrêt du réacteur de Doel 4 et sa probable indisponibilité jusqu’au 31 décembre 2014. Au total trois réacteurs à l’arrêt ne produisant plus de courant et lorsque le courant est coupé, ce n’est pas seulement les lumières qui s’éteignent ! Les transports en commun sont aussi à l’arrêt, les feux de circulation et les signalisations également. Tout le réseau “Internet” et la téléphonie sont fortement perturbés. Il n’y a pas non plus de chauffage, même si vous vous chauffez au gaz puisque votre maison ne sera plus alimentée. Les stations de compression qui pousse le gaz dans les tuyaux seront à l’arrêt puisqu’elle fonctionne à l’électricité.

Pour exemple, rappelons la méga panne de courant nord-américaine de 2003 qui a gravement touché les États et une province du nord-est de l’Amérique du Nord le jeudi 14 août 2003, à 16 h 13. Il s’agit de la plus grande catastrophe énergétique de l’histoire des Etats-Unis, les dommages s’élèvant à environ six milliards de dollars américains.

La question du blackout belge a d’ailleurs été traitée par l’Université de Liège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux missiles M75 contre l'aéroport de Ben Gourion!!

Insolite : trois lions contre un crocodile