in ,

Grand Prix des États-Unis : Lewis Hamilton impose sa loi

Nico Rosberg s’élançait en pole position sur le circuit d’Austin, devant Lewis Hamilton et Valterri Bottas. Mais Nico Rosberg était-il capable de résister à la pression ?

 Lewis Hamilton se rapproche du championnat des pilotes

Nico Rosberg n’aura pas su contrecarrer la pression face à son rival au championnat du monde des pilotes. Le pilote allemand a cédé au 24e tour face à l’actuel leader au championnat du monde des pilotes. Le spectacle était à l’arrière : si les deux Williams de Felipe Massa et Valterri Bottas avaient pour objectif de monter sur le podium, c’est bien Daniel Ricciardo qui a profité d’une stratégie désastreuse de l’écurie anglaise au stand. Valterri Bottas a connu des difficultés pneumatiques, n’arrivant pas à prendre le meilleur sur son coéquipier brésilien ou sur Daniel Ricciardo : il se classe 5e de cette course.

Après un bon départ de Fernando Alonso qui s’est battu face aux Williams en début de course, le pilote espagnol est rentré peu à peu dans le rang. Il a offert aux fans américains de beaux affrontements face à Jenson Button et même face à Sebastian Vettel.

Partit des stands, Sebastian Vettel a fait une belle remontée passant de la 18e à la 7e place, au même titre que Fernando Alonso. Le pilote allemand se sera bien battu avec Romain Grosjean, Fernando Alonso, mais aussi avec Jenson Button.

Alors que McLaren nourrissait de gros espoirs de points, Kevin Magnussen se classe 8e de ce Grand Prix, tandis que son coéquipier Jenson Button se positionne 12e, ne rentrant pas dans les points. Classé 9e dans un premier temps, Jean-Eric Vergne prend la 10e place (pénalité de 5 secondes sur son temps) après un dépassement musclé sur Romain Grosjean qui se battait pour les points. Le 9e de la course au classement officiel est Pastor Maldonado qui ouvre son compteur cette saison en inscrivant 2 points.

L’un des faits marquants de la course de ce Grand Prix est l’accrochage entre Sergio Perez face à Adrian Sutil, provoquant le heurt d’une voiture de sécurité. Le Mexicain sera sanctionné de 7 places sur la prochaine grille de départ au Grand Prix du Brésil. Son coéquipier, Nico Hülkenberg, abandonne au 16e tour, ce qui complique la situation de l’écurie indienne qui espère rattraper McLaren au championnat constructeur.

Le prochain Grand Prix se passera au Brésil la semaine prochaine, où Lewis Hamilton peut encore se rapprocher du titre mondial.

Anthony Meaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un disciple de Rambo arrêté après 6 semaines de cavale

Une leçon de vie inoubliable avec un morceau de pizza (VIDEO)