in ,

Grand Prix du Brésil. Résumé de la journée : Nico Rosberg se rassure

Après la victoire de Lewis Hamilton du côté d’Austin, la F1 débarque à Interlagos au Brésil pour l’avant-dernière épreuve du championnat du monde des pilotes. Si le sacre final va vraisemblablement se jouer entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg, ce dernier doit absolument réagir avant qu’il ne soit trop tard. Début de révolte au Brésil ?

1re séance d’essais libres : Nico Rosberg devant Lewis Hamilton, et le surprenant Daniil Kvyat.

Nico Rosberg prend les devants en ce début de week-end auriverde : le pilote allemand a signé le meilleur temps en 1’12’’764, tandis que Lewis Hamilton se contente d’un chrono en 1’12’’985. La guerre est bien lancée entre les deux pilotes Mercedes. Juste derrière eux, on retrouve le surprenant Daniil Kvyat sur sa Toro Rosso en 1’13’’723. Le pilote russe devra purger le reste de sa pénalité de moins 10 places face à Austin, pénalité due à l’utilisation de son 7e moteur. Fernando Alonso se contente du 4e temps de cette séance et finit dans la même seconde que Nico Rosberg, au même titre que Daniil Kvyat. Felipe Massa complète le top 5, dans lequel Williams semble avoir trouvé tout de suite les bons réglages. Remplaçant de Jean-Éric Vergne, Max Verstappen se classe 6e lors de cette 1re séance d’essais, après avoir été victime d’une sortie de piste, heureusement sans conséquence. En grande progression, Pastor Maldonado engrange le 7e temps, tandis que Romain Grosjean seul Français engagé ce week-end se classe 15e de cette séance. La 1re séance de ce week-end a été semée d’embûches sur le nouvel asphalte installé : en effet, Daniel Juncadella, remplaçant de luxe de Sergio Perez, a détruit la Force India. Les deux pilotes de la Scuderia Ferrari ont connu quelques frayeurs en virant au large, de même qu’Adrian Sutil. Esteban Gutierrez (qui ne sera pas conservé par Sauber) et Jenson Button (dont l’avenir chez McLaren est incertain) n’ont pas pu rouler en raison de soucis mécaniques.

2e séance d’essais libres : Nico Rosberg confirme que les drapeaux rouges sont de sortie.

Nico Rosberg double la mise lors de la seconde séance. Le pilote allemand devance à nouveau son coéquipier, Lewis Hamilton, avec 213 millièmes de seconde d’avance. Nouvelle surprise lors de cette séance : ce n’est pas Daniil Kvyat qui se classe 3e, mais Kimi Raikkonen sur Ferrari. L’ancien champion du monde 2007 finit à cinq dixièmes de Rosberg. Fernando Alonso aura connu une séance compliquée : le pilote espagnol a vu le moteur de sa Ferrari partir en fumée et, de ce fait, il pourrait reculer de 10 places sur la grille de départ si le moteur doit être changé. Discret lors de cette première séance d’essais libres avec le 10e temps, Daniel Ricciardo se classe 4e sur Red Bull à 260 millièmes de Kimi Raikkonen. Valterri Bottas signe le 5e temps, ce qui confirme que Williams pourra jouer les trouble-fêtes ce week-end. Romain Grosjean se rapproche du top 10 avec une 12e place, le Français est à 490 millièmes de Daniil Kvyat qui s’est classé 8e mais, malgré cette amélioration, c’est Pastor Maldonado qui le devance à nouveau avec le 11e temps. Jean Éric Vergne (dont la reconduction de contrat semble en bonne voie) n’aura roulé que 15 minutes : sa séance a été interrompue après un souci électronique et il se classe 17e. Sergio Perez n’aura pas pu enregistrer de temps lors de cette seconde séance.

Anthony Meaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

François Hollande sur TF1 : retrouvez l’essentiel de ses déclarations

Un cannibale tué au Taser par des policiers