in , , ,

Massacre au Kenya : 28 passager d’un autobus exécutés

MANDERA (nord-est du Kenya) – 22 nov 2014 – Le massacre a eu lieu sur ce chemin de terre, juste à la sortie de Mandera, une ville du nord-est du Kenya, frontalière de la Somalie. 

Samedi, un bus qui se dirige vers Nairobi est pris d’assaut. 28 des 60 passagers sont exécutés en bordure de route, ceux qui ne sont pas d’apparence musulmane.
L’attaque a été revendiquée par les shebab. Dans leur communiqué, les djihadistes somaliens, parlent de revanche pour les raids menés dernièrement par les autorités kényanes contre les mosquées radicales de Mombasa, ville côtière du Kenya à majorité musulmane.
Les shebab qui avaient perdu leur chef en septembre lors d’une frappe aérienne américaine signent de manière sanglante l’arrivée d’un nouvel émir à leur tête.

Un commentaire

Laisser un commentaire
  1. en tout cas une chose est tres claire…il faut combattre le mal à sa racine..les terroristes de daéch et les autres takfiri salafistes il faut les combattre en les décimer completement..et sans oublier les etats qui les appuient et financent…les terroristes de boko haram…et les shebab de la somalie c’est la même racaille de pourritures…il faut les exterminer tous sans exception

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Japon : Séisme de magnitude 6,2 dans la région de Nagano

Un exosquelette fait remarcher un soldat américain