, , ,

La Corée du Nord nie toute implication dans le piratage de Sony Pictures

PYONGYANG – 7 déc 2014 – Le sujet est suffisamment sérieux pour faire la une du journal télévisé nord-coréen. Sur un air martial, la présentatrice affirme que non, la Corée du Nord n’est pas à l’origine de la cyberattaque dont a été victime Sony Pictures.

Mardi, le studio de cinéma reconnaissait un vol très important de données. Les soupçons se sont portés un temps sur le régime de Pyongyang. Motif : la diffusion par Sony d’un film satirique dépeignant un complot de la CIA pour assassiner Kim Jong-un, l’actuel dirigeant de la Corée du Nord. Une provocation pour Pyongyang qui avait juré de se venger. Pas au point toutefois de pirater cinq films produits par Sony Pictures ainsi que les données confidentielles de 47.000 personnes contenues dans le système informatique de l’entreprise.

Le FBI en charge du dossier a d’ailleurs abandonné l’hypothèse nord-coréenne, ce qui n’a pas empêché le régime de Pyongyang de se délecter ouvertement de la mésaventure survenue au géant du cinéma.

Written by La rédaction

Photo du profil de La rédaction

Vous avez été témoin d'un évènement ? Vous souhaitez nous faire parvenir un scoop ou des images étonnantes ?

Contactez nous via notre formulaire de contact.

Laisser un commentaire

Les Collabos d’Israël (Documentaire)

Le braquage par hypnose fait son apparition à Londres