in

Quand des policiers arrêtent… des gendarmes par erreur !

Voilà le début d’une histoire idéale pour un roman policier, dans lequel interviennent policiers… et gendarmes, logique me direz-vous !

Oui, mais en principe, dans tout bon roman policier qui se respecte, les policiers ou les gendarmes arrêtent…. des voleurs ! Classique ? Et si on changeait les règles du « jeu » pour voir ce qu’il advient de policiers qui arrêtent… des gendarmes.

 Les premiers, les policiers, étaient en intervention et ont arrêté des gendarmes en les prenant pour des malfaiteurs participant à un braquage. L’histoire a eu lieu dans le quartier de la Duchêre à Lyon en principe sous la responsabilité et la surveillance de la police. Ce sont des habitants de ce quartier, pensant être témoins d’un vol avec braquage, qui avaient prévenu les policiers.

 Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, les policiers se sont trouvés face à cinq personnes cagoulées, les gendarmes, et deux autres, les vrais malfaiteurs. Mais les policiers, ignorant que les gendarmes étaient sur place et ne pouvant les identifier, ont arrêté ces derniers de manière un peu musclée, allant même jusqu’à plaquer un gendarme au sol !

 Moralité : lorsqu’on veut jouer aux gendarmes et aux voleurs, il faut réviser les règles du jeu avant ! C’est, paraît-il, ce qu’a expliqué le patron de la police à son homologue de la gendarmerie dans un échange assez vif.

Joscelyne Houssé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The Pirate Bay mis hors service

269.000 tonnes de déchets plastiques à la surface des océans