in

Une statue commémore la conférence de Yalta en février 1945

Une statue commémore la conférence de Yalta en février 1945

YALTA (Crimée) – 5 fév 2015 – Leur rencontre avait marqué l'histoire. Soixante-dix ans plus tard, une statue représentant Churchill, Roosevelt et Staline a été dévoilée ce matin à Yalta, petite ville de Crimée où s'était déroulée la conférence tripartite entre le 4 et le 11 février 1945.
Une rencontre pour décider du sort du monde, une fois l'Allemagne vaincue, même si beaucoup d'historiens estiment que la portée de la conférence de Yalta a été très exagérée et que la division du monde avait été actée lors de précédentes rencontres.
Pourtant c'est bien Yalta qui reste dans les livres d'histoire et dans les mémoires. La Russie, qui vient de ramener dans son giron la Crimée à l'Ukraine après un référendum contesté entendait célébrer l'événement, tout en livrant un message politique aux Occidentaux. « Le dévoilement de ce monument est un avertissement aux politiciens et spéculateurs qui de manière cynique tentent de fausser l'histoire de la Seconde Guerre mondiale et l'organisation du monde de l'après-guerre » a déclaré
Sergeï Narychkine, le président de la Douma lors de l'inauguration.
Le monument créé en fait il y a dix ans par un artiste russe n'avait pas été érigé suite à la protestation des Tatars. Cette minorité musulmane, déportée de Crimée en 1944 sur ordre de Staline n'a pu cette fois s'opposer à son édification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Messages codés entre Nabilla et Thomas

L’Italie sous la neige, Venise les pieds dans l’eau, records en Suède