, ,

Loris Baz revient sur sa chute

Unique pilote français pour la saison de Moto GP, Loris Baz a eu une belle frayeur lors de cette seconde session de tests à Sepang. Il revient sur ce moment délicat.

 

Ce n’est pas la première fois que le haut-savoyard chute :

 « J’ai fait une bonne chute, c’était rapide à 290 km/h, je n’ai pas eu de gros bobos. Je me rappelle qu’au Nurburgring, il y a deux ou trois ans, je suis tombé et je me suis cassé une vertèbre. Chaque chute est différente. Bien sûr nous ne voulons jamais tomber, mais nous savons que ce sont des choses qui arrivent. »

 Son coéquipier Hector Barbera explique qu’il ne connait pas les raisons de cette crevaison :

 « Il s’est passé quelque chose avec le pneu arrière, mais personne n’en connaît la raison. Michelin va étudier tout ça, parce que c’est une chose étrange qui est arrivé. Je m’en suis rendu compte sur le moment où j’ai bloqué la roue. Je savais que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose et que j’allais chuter. »

Auprès du journal « AS », il explique qu’il n’est pas croyant et relativise ce qui s’est passé :

 « Je ne suis pas croyant, mais bon… Je me rappelle que Nakano est tombé dans la ligne droite du Mugello à 325 km/h pour les mêmes raisons et il n’a pas été blessé. J’ai eu de la chance, bien entendu. Ce genre de choses est une loterie et je peux dire que j’ai gagné à la loterie. »

Peu de temps après, le pilote d’Avinta Racing est revenu de suite sur la piste, car il comprenait sa peur :

 « Quand vous comprenez la raison de la chute, vous comprenez votre peur. Vous craignez que cela se produise à nouveau, mais Michelin a enlevé ce pneu pour le reste de l’essai, nous n’avons pas peur […]. »

Auteur d’un très joli chrono, Hector Barbera se démarque de son coéquipier. Loris Baz ne s’inquiète pas et espère tirer le maximum de sa moto :

 « Je suis très heureux, je lui ai dit que c’est un effort d’équipe, parce qu’il a fait son chrono, de mon côté je suis tombé, le drapeau rouge a été affiché et on a retiré le pneu tendre. Plaisanterie mise à part, cela montre le potentiel de la moto et je cherche de profiter de cette piste qui est difficile pour moi. »

Anthony Meaux

Laisser un commentaire

Jorge Lorenzo : Tout va très bien lors du Sepang J2

Le carnaval de Venise avec un air d’antan