in ,

L’Allemagne assume son statut de favori

 

L’Allemagne s’est imposée 2-0 face à l’Ukraine. Les Allemands ont assumé leur statut de favori pour l’Euro 2016.

D’entrée, l’Allemagne cherche tout de suite l’attaque face aux Ukrainiens et c’est Julian Draxler qui parvient à s’immiscer dans la surface et qui tente sa chance. Le ballon est contré et c’est Mario Gotze qui frappe, mais le ballon passe à côté à la 3e minute.

Quelques instants après, sur un mauvais renvoi allemand Konoplyanka oblige Manuel Neuer a détourné en corner ce qui ne donnera rien.

Ensuite, sur un bon travail de récupération, l’Allemagne parvient à se montrer dangereuse sur un centre de Julian Draxler qui remet au centre à Thomas Muller qui bute sur Pyatov et Jonas Hector se retrouve en échec à la 11e minute.

L’Allemagne ouvre le score à la 18e minute après une faute de Rakitskiy sur Thomas Muller, c’est Toni Kroos qui frappe le coup franc et Shkodran Mustafi ouvre le score pour la Manschaaft.

Très remuant en 1re période, Toni Kroos bénéficie d’un corner, le ballon retombe dans la surface sur Mustafi, mais celui-ci fait une faute sur le gardien à la 23e minute.

Cette fois-ci, c’est au tour de l’Ukraine d’être dangereuse avec un corner de Konoplyanka et Kacheridi oblige Manuel Neuer à repousser la tentative ukrainienne en corner à la 27e minute.

Lors de la demi-heure de jeu, Toni Kroos réalise une très belle transversale vers Sami Khedira, l’ancien madrilène perd son duel face à Pyatov.

L’Ukraine saura se procurer quelques occasions juste avant la mi-temps, mais sans réussite.

En seconde période, l’Ukraine se donne la première occasion avec de Rakitskiy qui frappe directement ce qui contraint Manuel Neuer à mettre en corner à la 57e minute.

Au même titre que Toni Kross, c’est au tour de Sami Khedira de se mettre en évidence en armant une frappe lointaine bien détournée par Pyatovà l’heure de jeu.

Après un début de match très enlevé, la rencontre retombe en intensité.

Sur son côté droit, à un quart d’heure de la fin, Mario Gotze contrôle le ballon côté droit qui remet sur Thomas Muller qui frappe et c’est à Pyatov de mettre le ballon en corner.

Sur une transversale allemande, André Schürlle se présente face à Pyatov, mais ce dernier anticipe bien la trajectoire du ballon à la 82e minute.

C’est en toute fin de rencontre, grâce à un deux contre un que l’Allemagne double la mise par Bastian Schweinsteiger sur une passe de Mesüt Ozil.

L’Allemagne s’impose 2-0 et s’affirme comme une favorite au sacre.

Anthony Meaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Très généreux, le Pays de Galles s’impose

1er jour des French Throwdowns