, ,

3 circuits de Formule 1 en suspens pour 2017

La FIA a dévoilé un calendrier provisoire pour la saison 2017 de Formule 1. Il n’y a pas de gros changements à signaler, même si Montréal, Hockenheim et Sao Paulo sont en suspens.

Selon toute vraisemblance, le calendrier 2017 de Formule 1 ne devrait pas connaître de gros bouleversements. Après la saison commencera le 26 mars en Australie à Melbourne et elle se terminera le 26 novembre aux Émirats Arabes Unis à Abu Dhabi.

La 1re  course européenne aura lieu en Espagne le 14 mai prochain à Barcelone. Par ailleurs la dernière manche européenne se terminera à Monza au Grand Prix d’Italie.

Par ailleurs, 3 courses sont en suspens. Premièrement l’Allemagne est en difficulté depuis de nombreuses années et Hockenheim pourrait ne pas accueillir la Formule 1. Ensuite le Canada n’a pas été confirmé pour la saison à venir. Cependant l’organisation se montre confiante à l’idée d’accueillir l’épreuve en 2017 sur le circuit Gilles-Villeneuve.

Pour conclure le Brésil reste à être confirmé. Bernie Ecclestone craint un changement politique qui pourrait couper les subventions du circuit. Pour mémoire le circuit doit être modernisé.

Voici le calendrier provisoire (les circuits signalés en gras sont en attente de confirmation) :

 

Dates Épreuves
26 mars Australie (Melbourne)
9 avril Chine (Shanghai)
16 avril Bahreïn (Bahreïn)
30 avril Russie (Sochi)
14 mai Espagne (Barcelone)
28 mai Monaco (Monte Carlo)
11 juin Canada (Montréal) *
18 juin Azerbaïdjan (Bakou)
2 juillet Autriche (Spielberg)
9 juillet Royaume-Uni (Silverstone)
23 juillet Hongrie (Budapest)
30 juillet Allemagne (Hockenheim) *
27 août Belgique (Spa-Francorchamps)
3 septembre Italie (Monza)
17 septembre Malaisie (Sepang)
1 octobre Singapour (Singapour)
8 octobre Japon (Suzuka)
22 octobre Etats – Unis (Austin)
5 novembre Mexique (Mexico)
12 novembre Brésil (Sao Paulo) *
26 novembre Emirats arabes Unis (Abu Dhabi)

 

Anthony Meaux

Laisser un commentaire

Romain Grosjean : « Je veux gagner chez Haas F1 Team »

Montréal se veut rassurante pour l’épreuve en 2017