in ,

Explication à Abu Dhabi, Max Verstappen héroïque

Dans des conditions dantesques, Lewis Hamilton s’est imposé devant Nico Rosberg. Alors qu’il restait une quinzaine de tours à couvrir, Max Verstappen a arraché la 3place du podium grâce à des manœuvres de haute qualité. 

Dans un premier temps, les fans brésiliens ont eu beaucoup d’émotions à Interlagos  en raison d’une pluie battabte. Tout d’abord, c’est Romain Grosjean qui se fait piéger à Arquibancadas. Malheureusement, le pilote français ne prendra pas part à la course, alors qu’il partait 7e.

Avec une pluie épaisse, le départ est repoussé de 10 minutes, mais l’épreuve débute sous la voiture de sécurité. Il faut attendre le 7e tour pour que la meute soit lâchée avec Lewis Hamilton en tête devant Nico Rosberg et Kimi Raikkonen.

Très rapidement,  Max Verstappen prend le dessus sur Kimi Raikkonen, cependant des pilotes tentent le pari des pneus intermédiaires. Peu avant le 13e tour, Sebastian Vettel part en tête-à-queue, mais sans gravité.

Quelques instants plus tard, Marcus Ericsson part également en tête-à-queue. Toutefois la Sauber a été mal placée juste avant l’entrée des stands. Tout d’abord, c’est Max Verstappen qui en profite juste avant l’interdiction de l’entrée aux stands. Cependant, Daniel Ricciardo est pénalisé de 5 secondes, car le changement de pneumatiques était interdit.

La voiture de sécurité est rentrée en piste jusqu’au 19e tour, mais les conditions dégradées ont failli être fatales à Kimi Raikkonen qui percute violemment le muret des stands. De plus un drame a failli arriver avec Esteban Ocon qui arrivait à pleine vitesse. Heureusement, le futur coéquipier de Sergio Pérez a évité de peu le pilote finlandais.

Il faut attendre une heure trente en tout pour que la course reprenne. Au 32e tour, Max Verstappen dans les S de Senna effectue une manœuvre somptueuse sur Nico Rosberg. En retrait, Daniel Ricciardo remonte en piste en doublant un Felipe Nasr plein de courage et Carlos Sainz Jr.

Au 37e tour, Lewis Hamilton menait ce Grand Prix devant Max Verstappen et Nico Rosberg. Seulement le coéquipier de Daniel Ricciardo a failli finir en tête-à-queue sur la montée, mais il se reprend in extremis.

Grâce à cette erreur, le leader de la course porte son avance à 7 secondes. C’est au 40e tour que Daniel Ricciardo s’arrête pour chausser des intermédiaires. Pendant qu’il repartait à la 11e place, Sebastian Vettel tassait Fernando Alonso pour le gain de la 7e place.

La voiture de sécurité est à nouveau en action, mais cette fois-ci c’est Felipe Massa qui voit son dernier Grand Prix national être stoppé au 48e tour. Le pilote brésilien en pleurs regagne les stands, pendant que tous les mécaniciens lui rendent hommage en l’applaudissant.

Lewis Hamilton menait toujours le Grand Prix devant Nico Rosberg et Sergio Pérez. Pendant ce temps, Max Verstappen est repassé au stand à la 16e place, mais c’est à cet instant-là que sa remontée fantastique commence.

Au 55e tour, la voiture de sécurité rentre au stand. Ensuite, Lewis Hamilton creuse en tête de course, poursuivi par Nico Rosberg qui sème Sergio Pérez. Très rapidement et avec des pneus pluie, Max Verstappen faisait l’extérieur à Daniel Ricciardo.

Auteur d’une course pleine de courage, Esteban Ocon 8e sur sa Manor doit céder sa place face au pilote néerlandais. Ensuite c’est au tour de Felipe Nasr sur Sauber de se faire doubler.

Au 67e tour, Max Verstappen se payait d’une manière musclée Sebastian Vettel qui était hors du coup ce week-end. Carlos Sainz Jr ne résiste pas au retour du coéquipier de Daniel Ricciardo.

Alors qu’il tenait le podium pour la 3e place, Sergio Pérez doit céder face à Max Verstappen qui aura remonté pour finir sur le podium.

Dans un certain anonymat, Lewis Hamilton s’impose devant Nico Rosberg et Max Verstappen. Sergio Pérez et Sebastian Vettel complètent le top 5.

Voici le classement de la course :

 

Classement Pilotes Équipes Temps Pts
01  L. Hamilton  Mercedes 70 tours 25
02  N. Rosberg  Mercedes +11.4 18
03  M. Verstappen  Red Bull +21.4 15
04  S. Pérez  Force India +25.3 12
05  S. Vettel  Ferrari +26.3 10
06  C. Sainz  Toro Rosso +29.1 8
07  N. Hülkenberg  Force India +29.8 6
08  D. Ricciardo  Red Bull +30.4 4
09  F. Nasr  Sauber +42.6 2
10  F. Alonso  McLaren +44.4 1
11  V. Bottas  Williams +45.2
12  E. Ocon  Manor +45.8
13  D. Kvyat  Toro Rosso +51.1
14  K. Magnussen  Renault +51.5
15  P. Wehrlein  Manor +60.4
16  J. Button  McLaren +81.9
 E. Gutiérrez  Haas Abandon
 F. Massa  Williams Abandon
 J. Palmer  Renault Abandon
 K. Räikkönen  Ferrari Abandon
 M. Ericsson  Sauber Abandon
 R. Grosjean  Haas Abandon

 

Anthony Meaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un 60e pole pour Lewis Hamilton et une 7e place pour Romain Grosjean

Jorge Lorenzo s’adjuge la dernière