, ,

Zak Brown : « Cela me donne des frissons »

Nouveau directeur exécutif de l’écurie anglo-japonaise, Zak Brown revient sur sa prise de pouvoir. Il explique ce que lui inspire une écurie comme McLaren Honda.

Dans un premier temps, Zak Brown explique qu’il a beaucoup appris depuis sa prise de fonctions :

« Tout d’abord, j’apprends tout le temps, à chaque fois que je rencontre un nouvel employé, j’apprends quelque chose. J’ai visité les infrastructures de McLaren Technology Centre et elles sont fantastiques. Pour poursuivre, je vais vous confier quelque chose, j’ai aussi appris sur moi-même. Quand j’ai décidé de prendre ce travail chez McLaren, j’ai eu d’autres options. Je ne parle pas uniquement sur des postes semblables, mais j’ai été lié aussi avec des postes de haut niveau et j’ai considéré d’autres opportunités. Quand j’ai eu la proposition de McLaren, je ne pouvais pas la refuser. »

Alors que le choix de rejoindre la structure de Woking peut sembler délicat, Zak Brown estime avoir pris la décision adéquate :

« Pour commencer sur ce point, je suis absolument certain d’avoir pris la bonne décision. Vous savez pourquoi ? Parce que je suis un pilote, la course est ma vie, ensuite travailler chez McLaren est quelque chose de limpide. »

C’est en se promenant dans les locaux de l’écurie et en voyant toutes ces voitures qu’il constate l’histoire de McLaren:

« En premier lieu, je vais vous citer un exemple. L’autre jour, je me promenais de mon bureau vers le restaurant du personnel. Sur le chemin, je regardais les anciennes voitures de Niki Lauda, Alain Prost, Ayrton Senna, Mika Hakkinen et celle de Lewis Hamilton. Tous ces gens-là ont remporté un titre de champion du monde, cela me donne des frissons. Ensuite, les voitures qui ont retenu le plus mon attention sont celle d’Ayrton Senna et celle de Mika Hakkinen. Avec Mario Andretti et Nigel Mansell, ce sont mes deux grandes idoles. »

 

Anthony Meaux

 

 

Laisser un commentaire