in , ,

Andrei Drachev trouve la mort lors d’une bagarre de rue

En quelques secondes ce monstre de muscles trouve la mort

mort lors d'une bagarre de rue Andrei Drachev

Andrei Drachev, champion mondial de l’haltérophilie, trouve la mort lors d’une bagarre de rue.

Le champion a trouvé la mort lors d’une bagarre de rue en seulement quelques secondes. D’après les journaux russes, son meurtrier serait un combattant professionnel du nom de Anar Ziranov.

Malgré sa petite taille, Anar Ziranov a réussi a décroché un coup de pied retourné en pleine tête d’Andrei Drachev provoquant le KO immédiat. Des caméras ont filmé les détails de la bagarre de rue entre les deux champions.

Les images sont impressionnantes, le coup de pied est placé avec une précision chirurgicale mettant KO l’ex champion mondial instantanément.

Sur les réseaux sociaux en Russie c’est la stupéfaction, des milliers de fans pleurent le champion et demandent justice.


A lire aussi : Une séance au parlement ukrainien vire au pugilat


Aucune pitié pour Andrei Drachev, mort lors d’une bagarre de rue

Anar Ziranov n’a eu aucune pitié pour son adversaire. Comme vous pourrez le voir sur les images d’une rare violence, le combattant professionnel a placé plusieurs coups de poing sur le visage d’Andrei Drachev inconscient et au sol. Sévèrement touché à la tête, il serait mort d’une grave lésion cérébrale.

Une mort bien triste et bien bête pour Andrei Drachev

D’après la police russe, les deux hommes seraient sortis d’un café pour régler leurs comptes. Chacun pensant pouvoir mettre KO son adversaire en quelques secondes. Une mort lors d’une bagarre de rue bien triste et surtout bien bête.

Une bien triste fin pour cet ex-champion du monde d’haltérophilie, paix à son âme.

Attention, les images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette fille en bikini nous fait une belle démo de ses talents de motard

Mais qu’est-ce qui bouillonne sous son bateau… Attention les yeux!