in

Un champion olympique français change de sexe




Après Bruce Jenner devenu Caitlyn Jenner, Wilfrid Forgues devient Sandra. « Ma vie intime était en prison », c’est le titre de l’interview du journal L’Equipe. Depuis six mois l’ancien champion olympique de canoë biplace à Atlanta en 1996 vit au grand jour sa nouvelle vie de femme. Un grand changement à 48 ans, mais celle qui était un homme ressentait une gêne vis-à-vis de son genre depuis les années 80. Mais c’est en septembre 2016, alors que sa femme découvre ses vêtements féminins qu’il lui raconte son secret. « Au départ j’avais honte et j’ai gardé cela en moi. Aujourd’hui, j’ai pris la bonne décision. J’ai le sentiment d’être sortie de prison », a confié Sandra Forgues dans une interview accordée à Canoë-Kayak Magazine, relayée par La Dépêche ce jeudi 8 mars, journée des droits des femmes. Une belle histoire car son ancien coéquipier Franck Adisson la soutient dans cette transition. Sur le ton de l’humour, ils envisagent même « une compétition en mixte juste pour rigoler ». « Une personne transgenre, c’est un corps qui ne correspond pas au câblage mental. Il y a des fondations, mais la maison a été construite à côté des fondations. À un moment donné, la maison bouge, et il faut la remettre sur ses fondations », analyse dans L’Equipe Sandra Forgues. Si la majorité des réactions sont positives, elle constate « que professionnellement, c’est plus dur d’être une femme ».

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faire un tour de manège bourré : mauvaise idée

Ce chien s’est mis au sport mais pas trop vite!