in

Deux heures de colle pour avoir demandé la main de Brigitte Macron




La Première dame Brigitte Macron et le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer étaient en visite dans un lycée de Dijon le 5 mars dernier, dans le cadre de la lutte contre le harcèlement scolaire. Une visite dont se souviendra probablement la Première dame.

Selon Le Bien Public, plusieurs lycéens présents dans la foule qui accueillait la femme du président lui auraient lancé : « Brigitte, épouse-moi ». Un trait d’humour qui n’a pas été du tout du goût de la direction de l’établissement. Les élèves incriminés n’ayant pas souhaité se dénoncer, une sanction collective a donc été prononcée : soit deux heures de colle et conseil de discipline pour toute la classe, détaille Le Bien Public.

Mais pas de quoi déstabiliser Brigitte Macron, qui n’a pas oublié les raisons de sa venue à Dijon. La Première dame, ancienne prof de Lettres, a rappelé à quel point le harcèlement scolaire pouvait être « destructeur ». Le harcèlement toucherait en France près de 10% des élèves.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quand un énorme bloc de glace vient éclater ton pare-brise à plus de 100kmh

Ce serpent se fait piéger dans la toile d’une araignée redback