in

Arielle Dombasle obligée de “se cacher” pour préserver son couple ?




Comme la plupart des couples, Arielle Dombasle et son mari, Bernard-Henri Lévy, sont bien forcés de se démener pour préserver leur amour, 25 ans après leur union. Dans une interview accordée au magazine “Oh my mag !”, l’ancienne mannequin explique ainsi comment elle entretient la flamme avec son époux philosophe. “Je suis toujours d’une grande exigence avec moi-même. Je refuse que mon amoureux voie une espèce de zombie avachi et tout mollasson”, explique l’intéressée, qui précise que même “malade”, “déprimée”, après “avoir pleuré” ou n’avoir “pas dormi”, elle refuse que son homme ne la voie dans cet état. “J’essaie alors de me cacher, surtout de ne jamais en jouer”, précise-t-elle. Car l’artiste de 64 ans le concède, elle redoute qu’un jour Bernard-Henri Lévy s’en aille au bras d’une autre. “Quand on aime, on a cette crainte”, explique Arielle Dombasle, avant de dévoiler sa recette personnelle pour préserver les sentiments amoureux. “Je garde en tête que quelle que soit son intensité, l’amour reste archifragile. Il n’existe pas de recette pour l’éternité. Il faut juste veiller à toujours susciter le désir, car le désir est partout !”, ajoute l’actrice, un quart de siècle après avoir dit “oui” à l’homme de sa vie.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce qu’elle sort de l’oreille de cet homme est juste horrible

Un caméléon terrifié par un iPhone