in

Scandale autour de la finale OM-Atlético




L’OM n’est le seul perdant de la finale de L’Europa League ce mercredi 16 mai. Il y a aussi le patron du journal La Provence Jean-Christophe Serfati qui vient démissionner après l’achat de faux billets pour le match OM-Atlético, rapporte Le Figaro. 80 places achetées à sa demande par le journal local auprès d’une agence basée à l’étranger non agréée par l’UEFA, l’organisme en charge de la billetterie de tous les matches de l’Europa League. Résulats, les détenteurs de ces billets frauduleux n’ont pas pu entrer dans le stade. En compensation, ils devraient être « invités prochainement au circuit du Castellet pour une journée ». « Je ne savais pas qu’on n’avait pas le droit d’acheter des billets en dehors de l’UEFA. J’ai fait une erreur et j’en assume la responsabilité », reconnaît Jean-Christophe Serfati auprès du JDD, désormais remplacé temporairement par Franz-Olivier Giesbert. « Jean-Christophe Serfati a eu l’imprudence de se lancer dans une opération sans se préoccuper des règles. Ce n’est pas un drame mais c’est dommage », a réagi le propriétaire de La Provence Bernard Tapie auprès du Figaro, précisant qu’il se désolidarise de cette pratique. Selon le quotidien, une plainte commune a été déposée avec l’UEFA contre l’agence qui a vendu les billets.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blackkklansman Bande-annonce officielle VOST