in ,

Actu Pénitentiaire : la vie carcérale en France en juin 2018

Actu Pénitentiaire : c’est la nouvelle rubrique que l’équipe d’Actumag Info vous propose de découvrir au fil des semaines. Notre ambition ? Vous donner un éclairage sur la vie carcérale française au quotidien concernant aussi bien le personnel pénitentiaire que les détenus. En retraçant cette actualité, nous voulons vous sensibiliser, au travers de cas concrets, aux grands problèmes récurrents dans les prisons françaises, notamment la surpopulation carcérale, le manque de personnel et de places dans les établissements pénitentiaires, de même que la violence qui s’accroît au fil des semaines.

 

Pour lancer notre rubrique Actu Pénitentiaire, voilà l’actualité du milieu carcéral français qui a retenu notre attention ces derniers jours :

 

Nantes : après plusieurs suicides de détenus, la prison fait appel à des chiens.

Alors que des suicides de prisonniers ont été enregistrés, l’établissement pénitentiaire de Nantes a testé une méthode que l’on qualifiera d’inédite, méthode qui consiste a travaillé avec une association qui fait appel à ceux qu’elle appelle « des animaux médiateurs » (source  https://actupenit.com/2018/06/18/nantes-apres-plusieurs-suicides-la-prison-fait-appel-a-des-chiens/). En fait Aurélie Vinceneux, psycho-pratricienne, observe le comportement de ses chiens face aux détenus. Ces animaux ont été dressés pour détecter les émotions humaines. Leur réaction permet ainsi à Aurélie Vinceneux d’adopter une attitude plus appropriée face aux personnes incarcérées et d’avoir un contact plus facile.

 

 

Béziers : Ils escaladent le grillage de la prison et jettent des colis.

Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juin, deux jeunes mineurs (16 et 17 ans) n’ont pas hésité à jouer les monte-en-l’air en escaladant les murs d’enceinte de la prison de Béziers. Ils ont jeté des colis dans la cour, colis contenant des chargeurs et des téléphones portables, mais aussi de l’alcool, tout ceci bien sûr à l’attention des détenus. Ce sont les surveillants travaillant dans les miradors qui ont donné l’alerte et qui ont fait appel à la brigade anti-criminalité de Béziers. L’un des deux jeunes, déjà connu pour trafics de stupéfiants, a été incarcéré immédiatement, alors que son complice a été remis en liberté et sera jugé en octobre prochain. (source : https://actupenit.com/2018/06/18/beziers-ils-escaladent-le-grillage-de-la-prison-et-jettent-des-colis/)

 

Comme pour toute innovation intervenant sur votre site Actumag Info, votre avis est très important pour nous. Par conséquent, merci de prendre quelques minutes pour nous faire savoir si vous appréciez cette nouvelle rubrique Actu Pénitentiaire.

 

Joscelyne Houssé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 choses à savoir sur Jean Dujardin

Il roule à plus de 280kmh sur l’autoroute avec sa Ferrari 812