Combien de temps faut-il dormir pour être en bonne santé ?

29
Partager :

Pendant les vacances, nous avons enfin le temps pour vous, et surtout la possibilité de prolonger votre temps de sommeil ! C’est le bon moment pour enfin rembourser votre dette de sommeil. En passant, pourquoi ne pas profiter de cela pour déterminer également votre besoin de temps de sommeil par nuit ? Nous vous expliquons exactement comment le faire maintenant avec le « test de sommeil des vacances ».

Lire également : Faut-il faire beaucoup de sport pour sa santé ?

Temps de sommeil par nuit : nous sommes tous différents

Le temps de sommeil dont nous avons besoin par nuit (pour être en forme et en bonne santé) varie en fonction de l’âge et aussi en fonction de facteurs génétiques spécifiques à chaque personne (durée de nos cycles de sommeil , sommeil court ou long, soir ou matin,…). Nous sommes tous différents quand il s’agit de dormir, donc les experts doivent parler de « temps de sommeil moyen » lorsqu’ils parlent de la durée idéale d’une nuit. Mais quel est le tien ?

Besoin de sommeil par nuit : 8 heures en moyenne

Un adulte a besoin d’un temps de sommeil moyen de 8 heures par nuit. Plus précisément, chez les adultes, l’exigence moyenne de sommeil est entre 7h et 9h de sommeil par nuit (voir ci-dessous). Ce n’est pas tout à fait pareil. Cela dit, soyez prudent, car sur une base quotidienne, nous avons spontanément tendance à couper nos nuits ! Pour preuve, en France, selon une étude menée par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) en 2016, un adulte moyen dort 7:05 par semaine et 8:11 par semaine sur WE. Pire encore, 23% des adultes ont un temps de sommeil par nuit de 6 heures ou moins pendant la semaine.

A voir aussi : Comment couper les cheveux ?

Comment puis-je savoir combien de temps de sommeil j’ai naturellement besoin ?

Ce n’est plus une surprise, notre société est endettée de sommeil . Nous utilisons régulièrement notre temps de sommeil comme une variable pour ajuster nos calendriers chargés. Évidemment, nous vous souhaitons que ce n’est pas le cas. Vous le saurez de toute façon bientôt si vous êtes (à droite) vous poser la question « comment savoir combien de temps de sommeil par nuit j’ai besoin » pour être au maximum de mes capacités ?

Temps de sommeil : le test de vacances

Le « test de vacances » vous permettra de répondre à cette question. Pour faire ce test, vous avez simplement besoin d’avoir en face de vous 2 semaines de vacances (au moins).

1ère semaine de vacances, je récupère

Au cours de votre première semaine de vacances, le mot d’ordre est simple : récupérer. Vous avez le droit de faire des siestes et des matins gras ! Dormez autant que vous le souhaitez. Après de longs mois de travail, vous l’avez mérité de toute façon. À la fin de cette première semaine, vous avez dû rembourser complètement votre dette de sommeil.

2ème semaine de vacances, je me laisse

Au cours de votre deuxième semaine de vacances, afin d’évaluer votre besoin de temps de sommeil, l’objectif change. Vous devez mettre la montre (et le smartphone) et ne plus regarder l’heure. Laissez votre horloge internevivre décider de l’heure de votre coucher et de vous lever. Allez vous coucher lorsque vous ressentez de la fatigue le soir et réveillez-vous naturellement le matin, sans vous réveiller. Peu à peu, vous trouverez votre rythme.

Sans contraintes externes, ce rythme correspond à votre besoin naturel de le sommeil. Faites un calcul rapide de votre heure de coucher et de réveil, et du temps passé à dormir. Le résultat vous donne le temps de sommeil dont vous avez naturellement besoin. Vous pouvez pousser l’expérience un peu en remplissant un journal de sommeil pendant cette semaine. Également utilisé par les médecins, ce journal vous permettra de prendre du recul sur vos nuits, et bien sûr d’évaluer votre temps de sommeil réel.

Pour les vacances, bien dormir !

Connaître votre sommeil et savoir comprendre vos besoins est évidemment une bonne chose. Ainsi, vous pouvez être en pleine forme pour faire face à vos journées chargées. L’autre grande variable d’un bon rétablissement est, bien sûr, la qualité du sommeil. La quantité n’est pas suffisante, si votre sommeil est dégradé, donc il ne sera pas récupéré. C’est pourquoi chez Dreem, nous attachons une importance particulière à la qualité de votre sommeil profond. Notre bandeau envoie des stimulations sonores (sons roses) à des moments très spéciaux de votre sommeil profond. Cela augmente la synchronicité de vos ondes delta qui traversent votre cerveau pendant votre sommeil, et cette synchronisation aide à assurer un sommeil de récupération.

Source : Institut national du sommeil et de la vigilance, 2016, Enquête sur le sommeil et les nouvelles technologies, menée par Opinionway, échantillon national représentatif (1013 personnes âgées de 18 à 65 ans).

Partager :