Rng gaming : qu’est-ce que le RNG dans les jeux vidéo ?

54
Partager :

Dans l’univers des jeux vidéos, on voit l’apparition de nombreux acronymes que les gamers semblent affectionner particulièrement. Ceci se ressent quand ils discutent sur les forums. Parmi les acronymes les plus évoqués ces derniers temps, on a la RNG. La RNG, dans l’univers du gaming, c’est quoi ? On vous dit tout dans ce dossier.

La RNG ou le Random Number Generator

La RNG est l’acronyme pour « Random Number Generator ». Pour faire simple, c’est un générateur de nombres aléatoires. Il s’agit en réalité d’un algorithme qui donne des nombres aléatoires. Dans l’univers du gaming, ces chiffres sont utilisés pour définir des événements aléatoires, notamment la probabilité que vous obteniez un coup critique ou que vous trouviez un objet rare.

A lire en complément : Namasté : que signifie ce terme de Namasté ?

Dans de nombreux jeux modernes, la RNG est un facteur important. C’est de par celui-ci que dans Pokémon, vous ne tombez pas toujours sur le même pokémon ou que dans Mario Kart, vous récupérez différents objets. Certains jeux comme The Binding of Issac ou Minecraft se reposent aussi sur cet algorithme. On peut quand même citer des jeux modernes qui se passent de la RNG. C’est le cas entre autres de Rocket League ou de Mortal Kombat : il n’y a vraiment pas d’aléatoire.

La fraîcheur du jeu avec la RNG

Chacun pourra avoir ses propres explications pour dire qu’un jeu n’est pas monotone. En tout cas, le hasard est l’un des éléments qui vont participer à la fraîcheur d’un jeu. Prenons un exemple plus concret : le Tetris. Dans ce jeu, chaque bloc est donné au hasard. Si vous avez toujours le même bloc, le jeu n’aurait aucun intérêt. Vous avez compris : la RNG a donc une grande importance dans ce type de jeu.

A lire en complément : Où les Canadiens peuvent voyager ?

Certains jeux compétitifs intègrent à un niveau vraiment poussé de la RNG. C’est le cas de Heathstone qui est plus basé sur les risques. Là, un joueur débutant avec un peu de chances pourra vaincre sans aucune difficulté un joueur professionnel. C’est cet argument-là qui ne plaît pas à tous les gamers, notamment les gamers compétitifs. Dans ce cadre, la chance prend vraiment le pas sur les compétences. Un échec peut donc bien être mis sur le dos de la RNG.

La manipulation de certaines RNG

La RNG est un algorithme : c’est essentiellement des problèmes mathématiques qui produisent des valeurs aléatoires. Même si vous n’êtes pas un grand mathématicien, vous avez appris à l’école que deux plus deux font quatre et dans la conception de ces algorithmes, on intègre des variables comme X et Y.

Jusque-là, vous avez compris, mais voyons de plus près le principe de la RNG. Les variables qui sont intégrées à l’algorithme ne viennent pas de l’univers. Les programmeurs les prennent sur des valeurs locales qui changent naturellement. Pour donner des valeurs aléatoires, l’algorithme peut prendre comme référence l’horloge interne de la console, le nom de votre personnage ou encore le nombre d’objets à l’écran.

Ce ne sont que quelques exemples, mais quand vous avez compris le fonctionnement du jeu, vous pouvez détecter la manière dont l’algorithme génère ces valeurs aléatoires. Les variables sont suffisamment prévisibles que vous pouvez les manipuler. Dans les jeux modernes, les RNG sont plus complexes que la manipulation est difficile, mais pas impossible pour un joueur expérimenté ou pour un développeur. Cette manipulation pourra donc vous permettre d’avoir l’objet rare que vous recherchez dans Final Fantasy.

Pour ou contre la RNG ?

Là, les avis divergent. Il est quand même difficile de dire « non » à la RNG, car c’est elle qui garde la fraîcheur de certains jeux comme les jeux de cartes. Si elle est utilisée à bon escient dans certains jeux d’action, on ne doit pas non plus être contre. Il est tout à fait compréhensible que certains joueurs compétitifs soient contre la RNG de par le fait qu’elle met la chance devant les compétences.

Partager :