Quels sont les risques liés aux agents biologiques ?

1506
Partager :
agents biologiques

Les agents biologiques sont nocifs pour la santé de l’homme. Ils sont présents dans plusieurs domaines d’activité et exposent les travailleurs à divers risques. Découvrez dans cet article les risques liés aux agents biologiques.

Les risques infectieux

Sur des sites comme noroitlabo.com, les solutions de lutte contre les risques biologiques sont énoncées. Ceci n’est pas le fruit du hasard. Les gens prennent de plus en plus au sérieux les dangers que peuvent engendrer les agents biologiques. Plusieurs risques y sont liés. À titre d’exemple, on a : les risques infectieux.

A lire également : Mal de pied avec des chaussures de sécurité Essayez ces solutions

Lorsqu’un agent biologique s’introduit dans le corps humain et se multiplie, il entraine des infections. Ce risque est d’ailleurs le plus courant dans les milieux de travail. Il peut provoquer des maladies comme : la tuberculose, l’hépatite B, la pneumonie, les lésions cutanées, le tétanos et l’aspergillose.

Les risques immuno-allergiques

Il est question ici de la réaction du système immunitaire lorsqu’un agent biologique s’introduit dans l’organisme. Plusieurs maladies et symptômes peuvent être créés. Il s’agit de la rhinite, de la pneumopathie, de l’asthme et des réactions allergiques diverses. C’est donc des signes à ne pas négliger. Il faut prendre toutes les précautions possibles pour éviter les risques immuno-allergiques afin de ne pas avoir à gérer certaines maladies.

A lire en complément : Douleur aux pieds au travail : comment les chaussures de sécurité peuvent vous soulager

Autres risques liés aux agents biologiques

Parmi les risques liés aux agents biologiques figurent ceux d’intoxication. L’agent biologique peut entrainer une exposition à une toxine. Dans ce cas, il peut avoir intoxication. Les maladies et les symptômes qui peuvent en découler sont : la fièvre, les courbatures, l’insuffisance respiratoire et diverses réactions digestives comme les nausées et les diarrhées.

En outre, il y a les risques cancérogènes. Lorsque l’agent biologique entre en contact avec le corps, des cellules peuvent se multiplier et engendrer des tumeurs cancéreuses. Des maladies dangereuses comme le cancer du foie peuvent en suivre.

Les risques d’infestation sont également liés aux agents biologiques. Ici, l’organisme est envahi par divers parasites comme les poux, gales, puces, et bien plus encore. Plusieurs maladies et symptômes peuvent en résulter comme les lésions cutanées et les démangeaisons.

Tous ces risques sont dangereux pour les travailleurs qui sont beaucoup exposés dans leur environnement de travail. Ces derniers doivent alors porter des équipements de sécurité lorsqu’ils travaillent et doivent respecter certaines règles indispensables.

En résumé, les risques liés aux agents biologiques sont de plusieurs sortes. Il s’agit des risques infectieux, immuno-allergiques, d’intoxication, cancérogènes, d’infestation. Chacun de ces derniers expose les travailleurs à des maladies qui peuvent s’avérer être très dangereuses.

Les mesures de prévention pour limiter les risques

Pour prévenir les différents risques liés aux agents biologiques, il existe des mesures de prévention qui peuvent être mises en place. La première mesure consiste à respecter les règles d’hygiène. Vous devez éviter les maladies.

La deuxième mesure est le port d’équipements de protection individuelle adaptés lorsqu’on travaille dans un milieu où l’on est exposé aux agents biologiques. Ces équipements incluent des gants, des masques, des lunettes ou encore une combinaison pour se protéger intégralement du contact avec les agents pathogènes.

Une autre mesure efficace est celle de la vaccination contre certaines maladies telles que l’hépatite B ou encore le tétanos. Elle permettra alors au corps humain de créer ses propres défenses immunitaires contre certains virus et bactéries.

Il faut aussi éviter tout contact direct avec les animaux sauvages ou domestiques potentiellement porteurs d’agents pathogènes dangereux afin de limiter la transmission entre espèces. Vous devez éviter de consommer de manière excessive certains aliments (viandes crues par exemple) ainsi que de partager vos ustensiles personnels en milieu professionnel.

Il ne suffit pas simplement de mettre en place ces mesures sans informer et former correctement chaque salarié sur leur utilisation adéquate.

Les employeurs ont donc un rôle essentiel à jouer pour préserver la santé de leurs salariés face à ces risques biologiques. Ils doivent former les travailleurs, mettre en place des plans d’action et de surveillance pour éviter tout accident possible.

Vous devez prendre conscience des dangers que peuvent présenter les agents biologiques et des mesures à mettre en œuvre pour vous protéger contre eux. Le respect absolu et attentif des règles d’hygiène doit être suivi conjointement avec le port d’équipements adéquats ainsi qu’une formation efficace du personnel. Seule une bonne compréhension par chacun permettra alors de limiter au maximum les risques liés aux agents pathogènes dans un environnement professionnel exposé.

La réglementation en matière de protection des travailleurs exposés aux agents biologiques

En France, la réglementation en matière de protection des travailleurs exposés aux agents biologiques est très stricte. Les employeurs ont l’obligation légale de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger leurs salariés contre ces risques.

Le Code du Travail impose ainsi à tous les employeurs d’évaluer les risques professionnels et de mettre en place des mesures préventives adaptées pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ils doivent aussi informer et former correctement chaque salarié sur ces dangers, mais aussi sur les équipements de protection individuelle (EPI) à utiliser selon leur environnement professionnel.

Les entreprises soumises au Code Risque Biologique (CRB) ont quant à elles une obligation supplémentaire : celle d’établir un plan de prévention spécifique basé sur une évaluation précise du risque lié à leur activité professionnelle. Ce document doit être mis à jour régulièrement afin que toute mesure nouvelle puisse y figurer.

Le non-respect de ces obligations peut entraîner divers types de sanctions allant jusqu’à des poursuites pénales notamment dans le cadre du code pénal ou administratives telles qu’une mise en demeure ou encore une sanction financière.

Mais ce n’est pas tout ! Lorsqu’un employeur demande à ses travailleurs d’être présents dans un milieu présentant un danger biologique avéré, il se doit aussi d’informer chacun des agents pathogènes susceptibles d’y être rencontrés ainsi que leurs effets potentiels sur l’organisme humain. Le personnel concerné doit donc être soumis à un examen médical préalable permettant de s’assurer qu’aucun dommage physique ou mental ne sera causé à ses employés.

Partager :