Découvrir la richesse de la faune argentine

1553
Partager :

 

MT: Argentine : à la découverte d’une faune et flore riche

A lire également : Namasté : que signifie ce terme de Namasté ?

MD: Vous aimez découvrir la nature dans toute sa splendeur ? Rendez-vous en Argentine, un pays où l’on trouve des espèces animales et végétales sans pareil.

Du désert au glacier, de la mer à la montagne, de la pampa à la jungle tropicale… L’Argentine dispose d’une multitude de paysages d’une beauté impressionnante. Dans ces milieux naturels diversifiés se trouve un grand nombre d’espèces animales et végétales.

A lire également : Les vols pas chers, la nouvelle star des vacances d’été ?

Conseils pour découvrir la faune et la flore de l’Argentine

Pour vivre un voyage argentine magnifique, il faut suivre un circuit bien organisé qui vous mène vers les lieux incontournables du pays. Si vous souhaitez observer la merveilleuse faune et flore locale, intégrez dans votre programme la visite des 3 lieux suivants.

La Terre de Feu

La Terre de Feu est jalonnée de paysages spectaculaires qui valent le détour. C’est là que vous pouvez trouver une forêt de lengas. C’est une espèce de hêtre blanc qui se trouve dans cette partie sud de la cordillère des Andes. Ushuaia, sa capitale, surnommée la “ville du bout du monde”, est le point de départ pour rencontrer les animaux de l’Antarctique.

La Patagonie

La Patagonie argentine est la partie méridionale du pays. Vous pouvez y observer la végétation des steppes et des prairies. C’est là qu’on trouve également des mammifères endémiques de la région, comme le guanaco et le mara.

Le parc d’Iguazu

Le parc national d’Iguazu est l’endroit idéal pour observer une faune exceptionnelle et une végétation luxuriante. Il se compose d’une jungle tropicale, au milieu de laquelle se trouvent des chutes d’eau vertigineuses. C’est l’endroit rêvé pour observer une population abondante de singes et d’oiseaux.

Quels animaux voir en Argentine ?

L’Argentine est un vaste pays où les animaux disposent de nombreux territoires pour vivre librement à l’état sauvage. Ces animaux se trouvent soit dans des parcs soit dans des aires non protégées.

Dans les zones montagneuses des Andes, on trouve le puma, un prédateur solitaire typique de l’Amérique. C’est en altitude, à plus de 3 000 mètres, qu’on trouve également l’alpaga et la vigogne qui appartiennent à la famille de camélidés.

Dans les forêts humides se trouvent différentes espèces de singes, dont le capucin et le singe hurleur. Vous trouverez d’autres mammifères plus petits comme le tatou, le coati et le tapir. En Argentine, les caïmans remplacent les crocodiles et les alligators. L’Argentine recense également quelques espèces menacées ou en voie de disparition. C’est le cas du fourmilier géant, de la loutre géante et de l’ours à lunettes.

En vous rendant sur la côte atlantique, vous pouvez observer la faune marine comme les baleines, les lions de mer et les manchots de Magellan.

Les oiseaux se concentrent essentiellement à Iguazu où la nature est très abondante. Avec plus de 1 110 espèces d’oiseaux qui existent dans le pays, il est difficile de sélectionner seulement celles qui vont être mentionnées ici. Parlons juste du flamant rose qui se décline en plusieurs espèces. Il y a notamment le flamant des Andes qui se démarque par ses pattes de couleurs jaunes et ses ailes rose et noires. Il y a aussi le flamant de James, de plus petite taille, avec sa touche de couleur rose sur la tête et la queue.

La flore de l’Argentine

Il existe une grande variété d’espèces végétales en Argentine. Cela est dû à la diversité de l’écosystème (déserts, pampa, forêts tropicales, hautes altitudes, région glaciaire…). Ce qui fait que vous rencontrez la richesse de la flore du pays partout où vous voyagez.

Vous avez par exemple les différentes variétés de cactus qui se trouvent dans le parc de Los Cardones, dans la province de Salta. Parmi ces espèces se trouve le Cardon avec ces grandes feuilles qui peut atteindre 12 mètres. On peut aussi parler du Ceibo, un arbre qui peut atteindre une hauteur de 8 mètres. Sa fleur est nommée la fleur nationale de l’Argentine. On la trouve dans les villes comme Buenos Aires où elle est utilisée comme plante ornementale.

Voilà une liste non exhaustive et non détaillée de la faune et flore de l’Argentine. La variété d’animaux et de plantes du pays est immense, c’est pourquoi nous n’avons sélectionné que quelques espèces.

Les parcs nationaux argentins

sont l’un des moyens les plus passionnants et uniques d’explorer la faune et la flore de cette magnifique nation sud-américaine. L’Argentine est riche en parcs nationaux, réserves naturelles et autres aires protégées qui offrent aux visiteurs une occasion idéale pour découvrir ses points forts uniques dans le domaine de la biodiversité.

Les vastes prairies vallonnées, les steppes arides du nord, les champs agricoles fertiles du centre-est, les montagnes imposantes des Andes situés à l’ouest et bien d’autres habitats variés hébergent une abondante biodiversité qu’il est possible de découvrir au travers des parcs national argentin. Grâce aux efforts remarquables pour maintenir leur intégrité écologique, cet hôte incroyablement diversifiée peuvent être appréciés sur place ou tout simplement admirés à distance. Parmi eux se trouvent le Parque Nacional Los Glaciares – ce qui signifie «le Glacier Park» – dont l’emblème est le majestueux glacier Perito Moreno; El Palmar National Park près de Corriente ; Iguazú Falls National Park renommée pour ses cataracta impressionnant ; La Pampa National Park avec sa couverture dense savane herbeuse; Tierra del Fuego National Park (à ne pas confondre avec Ushuaia) , qui inclut une grande partie des terres finales restantes avant pénétrer en Antarctique ; El Leoncito National Park qui fournit une protection importante pour certain espèces menacés comme le guanaco ; Yungas Forest Reserve , que propose beaucoup randonnee entre palmiers surplombant canyons profonds ; Et bien plus encore !

Pour profiter au maximum de votre exploration botanique et zoologique en Argentine il y aura sans doute besoin contacter directement un guide local certifiée ou se diriger vers un organisme spécialisée tel que Nature & Wildlife Tours of Argentina. Dans tous cas il existe toujours possibilités inimaginables disponibles pour apprendre plus sur la richesse distinctive tant attendue faune et flore Argentines.

Les réserves naturelles argentines

proposent aux visiteurs des panoramas incroyables, avec une biodiversité riche et variée qui compte plus de 5000 espèces d’oiseaux, 500 mammifères et plus de 250 espèces de reptiles. L’Argentine est réputée pour ses paysages captivants et sa faune abondante.

En Argentine, les amoureux de la nature peuvent profiter d’un grand nombre d’environnements diversifiés où explorer le monde animal et végétal. Les forêts subtropicales humides du Nord-Est offrent un paradis vert abritant des milliers d’espèces menacées telles que l’anaconda jaune, l’ocelot à rayures jaunes ou encore le koala argentin. Dans les îles subantarctiques des Malouines se trouve une riche population marine comprenant 12 000 lions marins austraux ainsi que quelques colonies rares comme celle du pingouin magellanique. De plus, en Patagonie sud se déploient les parcs nationaux qui regorgent d’animaux incluant guanaco, puma ou blaireau gris andin.

Les quatre principales réserves naturelles argentines sont celles situées sur la Terre de Feu (Tierra del Fuego), à Puerto Madryn (Chubut) à Ushuaia (Tierra del Fuego), au Parc National Iguazú (Misiones) et au Parc Los Glaciares situé entre Santa Cruz et Chubut. Ces lieux proposent tous un terrain idyllique pour observer la faune locale en pleine liberté : baleines franciscainessur la côte atlantique ; pingouins sur Islas Pingüinos ; flamants rose autour du lac Argentino; condors andins au nord patagonien; notons également l’observation spectaculaire des orques pratiquée depuis Peninsula Valdez – Punta Norte & Caleta Valdez – Golfo San Jose en Patagoine centrale – Chubut/Santa Cruz..

Quels sont les meilleurs endroits pour explorer la biodiversité en Argentine ?

L’Argentine offre une grande diversité de paysages et d’habitats, qui abritent certains des plus beaux écosystèmes du monde. La faune argentine est riche en variétés, ce qui fait de l’exploration de la biodiversité sur place un voyage passionnant pour tout naturaliste ou amoureux des animaux. De vastes étendues semi-désertiques sont couvertes par les montagnes, tandis que le long du Rio Parana se trouvent les forêts humides et riches en végétation subtropicale. L’Argentine dispose également d’un nombre considérable d’espaces aquatiques reliés aux océans Atlantique et Pacifique par différents fleuves traversant le continent sud-américain.

Les meilleurs endroits pour explorer la biodiversité en Argentine comprennent le long tronçon entre Buenos Aires et Ushuaia connue comme «les Terres Fines» (Tierra del Fuego). Cet endroit regorge de faune indigène dont les condors andins, lamas sauvages, renards magellaniques ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs venus des régions tempérées à chaque début automne ; cet habitat varie considérablement entre marais salants bordiers au lac Cardiel jusqu’à la forêt impénétrable près du lac Escondido. Le Parc National Nahuel Huapi situé à proximité propose une diversité incroyable avec plusieurs habitats : prairies alpines, landes arbustives, peuplements forestiers subalpins et glaciers calottés ainsi qu’une flore unique caractérisée principalement par des conifères typiques comme le cyprès noble ou «Coihue» (Nothofagus antarctica). Les visiteurs peuvent observer depuis cette réserve magnifique certaines espèces rares telles que les loups gris argentin et autres mammifère comme l’ours baribal (Tremarctos ornatus) qui pullulent actuellement la zone protégée..

Quel type de précautions faut-il prendre pour explorer la biodiversité en Argentine ?

L’Argentine est un pays riche en biodiversité, offrant une variété de biotopes qui fournissent une grande diversité d’espèces animales et végétales. Les réserves naturelles et les parcs nationaux argentins sont connus pour leurs nombreuses espèces rares et endémiques. Cependant, le voyageur averti devra prendre certaines précautions avant de visiter l’un des multiples sites d’intérêt biologique que propose ce magnifique pays sud-américain.

Tout d’abord, il est important de bien se renseigner sur les risques spécifiques du lieu où vous souhaitez explorer la biodiversité argentine ; cela inclut la connaissance des plantes toxiques présentes sur place ainsi que des insectes potentiellement porteurs de maladies infectieuses. Dans certains cas, il peut être nécessairede prendre des moyens supplémentaires pour sa protection personnelle comme par exemple utiliser un produit anti-insects ou encore porter des chaussures fermés si vous allez marcher à travers la ville ou à travers les bois afin de limiter votre exposition aux vecteurs possibles (comme les moustiques). En outre, évitez autant que possible tout contact physique avec la faune sauvage car elle peut transmettre facilement certaines maladies infectieuses transmissibles par voie interhumaine (maladie virale Hantaan), l’encouragement au braconnageou l’introduction non contrôlée de nouvelles espèces dans son habitat naturel respectif.

Partager :