Comment recharger un véhicule électrique ?

72
Partager :

Charger une voiture électrique à la maison est beaucoup moins cher que de faire le plein d’essence, mais combien ? Voici le montant des factures à attendre lors de l’achat d’un véhicule électrique, avec bien sûr des variations significatives en fonction du modèle, de la façon dont vous conduisez, de votre contrat avec votre fournisseur d’électricité et d’autres facteurs.

A découvrir également : Où trouver la référence de la couleur de sa voiture ?

Renault ZOE, Peugeot e-208, Tesla Model 3, Nissan Leaf, BMW i3… les voitures électriques sont de plus en plus populaires en France. Les consommateurs sont impressionnés par leurs aspects écologiques et économiques à long terme, ainsi que par les primes du gouvernement pour faciliter l’acquisition de ces modèles. Les voitures thermiques, polluantes et dont beaucoup voient leur prix augmenter en raison du malus écologique, sont lentement remplacées.

En France à partir de juin 2020, il y avait déjà plus d’immatriculations de véhicules électriques qu’au cours de l’année 2018. Rien qu’en juin 2020, 13 727 voitures électriques ont été achetées, contre 4497 l’année précédente au cours de la même période. Un engouement qui croit de façon exponentielle.

A découvrir également : Comment assurer une voiture sans permis de conduire ?

Chargez la batterie de votre voiture électrique à la maison

Mais une question se pose encore : le coût de l’électricité pour alimenter les batteries qui permettent à ce type de véhicule de conduire. Bien qu’il soit simple de connaître vos dépenses en carburant ou en diesel à la pompe, le prix des recharges est beaucoup plus floue. Il existe trois solutions principales pour recharger votre véhicule électrique : sur un terminal public payant et rapide appartenant à un fabricant ou à un consortium de plusieurs fabricants (les réseaux de bornes de recharge augmentent rapidement), sur un terminal mis à disposition sur le lieu de travail (et parfois dans un lieu public), ou sur soi.

Cette dernière solution est souvent populaire auprès des utilisateurs. Il est à la fois pratique (pas de temps d’attente, la batterie se charge pendant la nuit) et économique (le prix des Superchargeurs ou autre type de terminal est moins attrayant que celui du réseau électrique domestique) et nécessite peu d’équipement. En retour, la charge est plus lente. Mais combien coûte une batterie de voiture électrique à domicile charge réellement coûter ? Voici quelques réponses pour vous aider à voir plus clairement.

Comment charger une voiture électrique de la maison ?

Plusieurs types d’installation sont possibles pour recharger la batterie de votre véhicule électrique directement de votre domicile.

La première alternative est la prise de courant classique , où nos appareils de tous les jours sont branchés. Cela ne nécessite pas d’investissement supplémentaire. Cependant, cette solution n’est pas recommandée pour plusieurs raisons. La première est liée à la sécurité : les prises électriques conventionnelles ne sont pas destinées à ce type d’utilisation et des incidents peuvent se produire, surtout si l’utilisateur a la mauvaise idée d’utiliser un matériel de qualité inférieure ou de configurer une configuration multiprise dangereuse avec plusieurs appareils branchés. La seconde est que la performance livrée est extrêmement faible avec une puissance de passage qui ne dépasse pas 2,3 kW. Dans ce cas, on peut facilement aller au-delà de 20 heures de charge en fonction de la capacité de la batterie de la voiture pour un « plein ». C’est pourquoi impensable pour un usage quotidien.

La voie intermédiaire est la prise domestique renforcéeVue d’ensemble de la batterie de la Renault Zoe , qui apportera une vitesse plus élevée et une sécurité accrue à un contenu de prix. Les prises Green’Up Access sont particulièrement populaires dans cette catégorie. Nous passons ici à 3,7 kW, soit environ 61 % plus de puissance, et 16 A, ce qui permet de recharger la voiture électrique en une nuit (Renault annonce une charge de 0 à 80 % en 13h pour sa ZOE). Pour la plupart des consommateurs, cette solution est un bon équilibre entre les coûts d’installation et l’efficacité, mais elle dépend évidemment des habitudes et des besoins. La prise Green’Up coûte à elle seule moins de 100 euros, le pack comprend également le disjoncteur différentiel inférieur à 200 euros. Ces montants doivent être ajoutés au coût d’installation par un électricien autorisé. Plusieurs constructeurs automobiles proposent de subventionner l’installation d’une prise Green’Up pour l’achat ou la location d’un véhicule, généralement par l’intermédiaire d’un partenaire.

Sur le haut de gamme, c’est aux terminaux domestiques Wallbox qu’il Vous devez faire demi-tour. Ils sont très rapides, avec une puissance de 7 kW, 11 kW et 22 kW en 16 ou 32 A. Avec le modèle 7 kW, une Renault ZOE passe de 0 à 80 % en 5h30. C’est plus de deux fois plus rapide qu’une prise de courant renforcée Green’Up Access. Les prix explosent ici, car il faut entre 700 et 1000 euros pour l’achat du terminal en fonction de la version, auquel il faut ajouter plusieurs centaines d’euros de frais d’installation. C’est un investissement très important, d’autant plus que vous devez également souscrire à un abonnement triphasé avec votre fournisseur d’électricité pour profiter de cette performance, avec un nouveau compteur à prévoir. Plus de dépenses supplémentaires. La facture peut être réduite grâce au crédit d’impôt de transition énergétique, qui a un montant fixe de 300 euros. En fonction de votre lieu de résidence, il est également possible de réclamer des assistance.

Combien coûte la charge d’une voiture électrique à la maison ?

Le coût de charge de la batterie de votre voiture électrique à la maison varie en fonction de nombreux facteurs. Tout d’abord, si nous parlons de prix pour une seule charge et non de lissage sur toute l’année, la capacité de la batterie influence inévitablement beaucoup. Dans des conditions égales, une version Tesla Model 3 Large Autonomie équipée d’une batterie de 75 kWh nécessitera nécessairement plus de puissance pour atteindre le même pourcentage de recharge qu’une BMW i3 avec une batterie de 42,2 kWh. Dans ce cas, le coût de la charge unique est beaucoup plus élevé du côté Tesla, mais le Tesla doit être rechargé beaucoup moins souvent pour un usage égal.

Ensuite, la charge dépend grandement du contrat que vous avez avec votre fournisseur d’énergie et du prix du kWh à la maison. Prenez également soin de recharger en dehors des heures creuses pour économiser de l’argent. EDF propose une option Hollow Hours avec ses abonnements, ce qui vous permet de profiter de tarifs avantageux huit heures par jour pendant la nuit (les horaires exacts sont fixés par Enedit et varient en fonction de la municipalité, les huit heures peuvent être consécutives ou coupées). L’option Heures creuses est particulièrement recommandée pour les maisons avec un réservoir d’eau chaude à accumuler ou lorsque le chauffage électrique est utilisé pendant la nuit. Il est donc également utile aux propriétaires de voitures électriques. Il convient de noter que certains fournisseurs d’électricité peuvent être plus généreux qu’EDF en ce qui concerne la baisse du prix du kWh pendant les heures creuses. La plupart des voitures électriques disposent d’une fonction de programmation de charge, de sorte que vous pouvez brancher le véhicule quand vous le souhaitez, mais ne commencer à charger que lorsque les heures creuses commencent.

Ensuite, la consommation du véhicule et la distance parcourueRenseignez-vous sur les offres de votre fournisseur d’énergie sont des facteurs clés dans le calcul du coût de recharge d’une voiture électrique à long terme. Chaque véhicule n’a pas besoin de la même quantité d’énergie pour conduire, cela s’applique à l’électricité que ainsi que de l’essence. La procédure d’essai mondiale harmonisée pour les véhicules légers (WLTP) est la norme européenne pour mesurer la consommation de carburant des véhicules (et d’autres caractéristiques telles que l’autonomie ou les émissions de CO2 pour les véhicules thermiques). Mais si la consommation est bien sûr intimement liée à chaque modèle, il n’est pas nécessairement nécessaire de prendre les chiffres donnés par les marques pour la mesurer à la lettre, car ce n’est qu’une moyenne qui ne signifie pas grand-chose. Ce qui compte vraiment, c’est votre conduite et vos habitudes. Si vous adoptez une conduite respectueuse de l’environnement (vitesse réduite, anticipation et conduite en douceur, entretien du véhicule, bonne pression des pneus, ne conduisez pas inutilement chargé…) et que vous ne conduisez que dans la ville, vous consommez beaucoup moins à une distance égale que si vous préférez une conduite plus brutale ou régulièrement la autoroute. Les moyennes mises en avant par les marques peuvent être intéressantes pour comparer les véhicules les uns avec les autres, mais elles sont peu utiles pour calculer le coût exact de la facturation sur une longue période. du temps.

Une autre question à prendre en compte, bien qu’elle ne soit pas aussi importante que les autres mentionnées ci-dessus, est la question de l’efficacité de la charge , c’est-à-dire le rapport entre l’énergie consommée par le terminal ou la prise et l’énergie réellement utilisée pour alimenter la batterie. énergie perdue dans le processus de charge. En général, sachez que plus la charge est rapide, meilleur est le rendement. Avec une charge lente, un plus grand pourcentage d’énergie est perdu.

Dans le tableau ci-dessus, vous pouvez trouver une estimation, calculée par EDF, du coût énergétique de 100 kilomètres parcourus en fonction de la consommation de la voiture électrique et si elle a été rechargée en plein temps ou en dehors des heures de pointe. Le prix au kilomètre d’une voiture électrique facturée à domicile est de trois à quatre fois inférieurCoût de charge moyen d’une voiture électrique à la maison par 100 kilomètres d’autonomie selon EDF au prix payé pour un véhicule thermique, selon les producteur et fournisseur d’électricité.

Tesla Model 3, Renault ZOE, BMW i3, Nissan Leaf : quel prix charger la batterie ?

Nous allons essayer ici indicatif pour calculer le coût de la recharge de plusieurs modèles de voitures électriques populaires en France. Nous insistons encore une fois sur le fait que ces chiffres ne sont qu’un ordre de pensée et qu’ils sont influencés par de nombreuses causes. Mais cette comparaison a au moins le mérite de vous permettre de faire face à ces véhicules sur un pied d’égalité.

Pour chaque cas, nous avons pris comme base les prix de l’offre Green Electric Auto option Hollow Hours disponibles chez EDF, à savoir €0.1925 TTC /kWh en heures pleines et €0.156 TTC/kWh en heures creuses. Nous effectuons des calculs pour un cycle complet (0 à 100%), mais il n’est pas conseillé de charger la batterie de votre voiture jusqu’à 100%. Le niveau de 80 % est généralement considéré comme un bon compromis. Aussi de savoir que la charge de 0 à 80% est parfois aussi rapide que 80 à 100%, il faut donc beaucoup de temps pour atteindre 100%, car en plus des avantages discutable.

Si possible, n’hésitez pas à refaire les calculs de votre côté avec le prix du kWh que vous payez et avec la consommation moyenne précise de votre véhicule électrique. Ajoutez à l’équation la distance parcourue par année, et vous obtiendrez le montant approximatif dépensé en électricité chaque année pour charger la batterie de votre voiture électrique. Pour ceux qui n’ont pas de voiture électrique, et donc des données personnelles sur lesquelles s’appuyer, et qui veulent une estimation pour un achat futur, c’est en dessous que cela arrive.

Tesla Modèle 3

Prenons l’exemple d’une Tesla Model 3 Grande Autonomie, avec une grande batterie de 75 kWh et une consommation moyenne de moins de 15 kWh/100 km. En plein temps, une recharge coûte selon notre formule 14,4 euros, contre 8,7 eurosLa Tesla Model 3 est 100% électrique en heures creuses. Un prix très élevé intéressant pour un modèle qui peut bénéficier d’une gamme de 530 kilomètres.

Coût de charge pour 10 000 kilomètres en heure complète : 288 euros

Frais de recharge pour 10 000 kilomètres en heures creuses : 173,4 euros

Renault ZOE

La nouvelle génération ZOE dispose d’une batterie de 52 kWh qui vous permet de parcourir jusqu’à 395 kilomètres selon le protocole WLTP (57% de trajets urbains, 25% de trajets périurbains, 18% de trajets autoroutiers). Le tout pour une consommation de 13,2 kWh/100 km. Un « plein » s’élève alors à 10 euros pour une recharge en heures pleines et à 6 eurosRenault Zoe, un best-seller en Europe en heures creuses.

Frais de recharge pour 10 000 kilomètres en pleine heure : 254 euros

Frais de recharge pour 10 000 kilomètres en heures creuses : 153 euros

BMW i3

La BMW i3 est une batterie de 42,2 kWh avec une consommation moyenne de 16,6 kWh/100 km. C’est une portée WLPT de 308 kilomètres. En heures pleines, la charge coûte 8,1 euros, un taux qui descend à seulement 4,9 eurosCompacte et 100% électrique, la BMW i3 est populaire auprès des populations urbaines en cas de recharge hors-pointe, toujours avec le prix par kWh indiqué ci-dessus et ignorant l’efficacité de la charge.

Coût de recharge pour 10 000 kilomètres en pleine heure : 320 euros

Frais de recharge pour 10 000 kilomètres en heures creuses : 192 euros

Nissan Leaf

Enfin, regardons le cas de la Nissan Leaf (base, pas la version E ). Ce modèle est plutôt gourmand car il consomme en moyenne 20,6 kWh/100 km selon le cycle d’essai WLPT. Le véhicule est équipé d’une batterie de 40 kWh, ce qui lui permet de profiter d’une autonomie allant jusqu’à 270 kilomètres en utilisation mixte. Résultat de la course : une recharge d’heure complète pour 7,7 euros et en heures creuses pour 4,6 eurosLa Nissan Leaf est un modèle de voiture électrique acclamé par les consommateurs .

Coût de recharge pour 10 000 kilomètres en heure complète : 397

Frais de recharge pour 10 000 kilomètres en heures creuses : 238euroseuros

Partager :