Les conseils d’utilisations d’une couveuse automatique

696
Partager :

Se lancer dans l’élevage de poules pondeuses et de poussins peut être un défi, notamment si vous êtes, certes passionné, mais encore novice. Une poule pond en moyenne un œuf par jour. Mais il faudra patienter 21 jours avant qu’ils éclosent. Sauf que les poules, elles ne vont pas rester là, à couver tranquillement. En effet, elles préfèrent courir dans les champs à la découverte du monde. Pas de panique ! Pour que votre élevage réussisse, les couveuses automatiques existent. Pour vous aider à maîtriser cet incubateur, cet article vous propose de vous guider.

Etape 1 : Savoir choisir la couveuse automatique

La première chose sur laquelle votre attention doit se porter est le choix de votre couveuse automatique. Comme vous pouvez le constater en cliquant ici, il existe de nombreux modèles selon les besoins des utilisateurs. Entre le nombre d’œufs que vous aurez à couver chaque jour, votre méthode de rotation des œufs, le système de ventilation, le réglage de la température et d’humidité et bien évidemment le type d’œufs (poule, perdrix, oie…).

Lire également : Quelles astuces pour réussir la décoration de votre cuisine ?

Tout comme il y a des couveuses pour 12 ou 24 œufs, les modèles les plus professionnels ont une capacité jusqu’à plus de 750 œufs. Si la couveuse automatique est un outil qui assure un taux d’éclosion maximal avec son système de répartition homogène de la chaleur et ses nombreuses fonctionnalités high-tech, vous pouvez toujours vous tourner vers un modèle semi-automatique pour de petites quantités d’œufs à incuber.

A voir aussi : Les erreurs à éviter lors de la souscription d'une assurance habitation

Etape 2 : Sélectionner les œufs à incuber

Après avoir sélectionné un modèle de couveuse automatique qui correspond à vos besoins, vous allez mettre en place un processus de sélection des œufs à incuber dedans. En effet, vous n’allez pas directement mettre vos œufs fraîchement pondus par les poules dans votre couveuse. Des œufs présentant des anomalies ne sont pas admis dans la couveuse afin de maximiser votre taux d’éclosion. Eh oui, un œuf trop petit ou trop gros ainsi qu’un œuf souillé ou la coquille fêlée risque de faire échouer l’éclosion.

Le meilleur conseil est de mirer vos œufs avec un appareil appelé mire-œuf pour éliminer ceux qui ne sont pas aptes à être incubés. Ensuite, vous n’avez plus qu’à les stocker dans une caisse remplie de blé et avec un environnement aéré et dont la température est autour de 15°C pendant 7 jours avant de les placer en couveuse. N’oubliez pas de retourner les œufs deux fois par jour pendant ce temps de stockage.

Etape 3 : Réaliser les réglages de la couveuse

Ça y est ! Vous avez vos œufs prêts à être incubés et votre couveuse automatique. Il ne reste plus qu’à vérifier les réglages pour que tout soit nickel. Encore une fois, votre objectif est d’obtenir un taux de réussite maximale sur l’éclosion. Pour cette fois, deux points sont à contrôler essentiellement : la température et l’humidité.

Pour les œufs de poules, la température doit être maintenue à 37,7°C et le taux d’humidité doit être de 45% les 18 premiers jours puis augmenté à 65% les 3 derniers jours. Grâce à hygromètre digital, vous pourrez contrôler ces niveaux. Cette vérification est à réaliser 24 heures avant l’incubation car en général, les couveuses automatiques sont réglées au préalable donc vous n’avez aucun souci à vous faire.

Partager :