Quelles sont les différentes solutions pour garer sa moto en ville ?

418
Partager :

Garer sa moto n’est pas toujours facile pour les propriétaires de deux-roues, particulièrement dans les grandes villes de la France. En effet, il est souvent difficile de trouver des parkings libres, surtout dans les centres-villes.

Évidemment, cette situation est assez défavorable pour les motards et les scootéristes. Voici quelques solutions de stationnement en ville qui pourraient vous aider.

A lire en complément : Quels sont les critères à prendre en compte pour une assurance auto jeune permis CV

Stationner dans les parkings

La première possibilité et la plus courante est de garer votre moto dans un parking public gratuit. Ils sont moins fréquentés et le paiement se fait par carte bancaire ou par monnaie. Pour le premier cas, les grandes villes disposent d’une borne reliée à presque toutes les banques afin d’être accessible à tous les motards.

D’autre part, il existe également des parkings payants dédiés, plus utilisés, plus sécurisés, mais très souvent complets. À cet effet, découvrez un parking pour moto avec plus de 10 000 places, faciles et rapides d’accès, partout à Paris. Notez qu’avec ce type de parkings, les tarifs sont plutôt abordables.

Lire également : Itineraire via Michelin : explication du fonctionnement

Stationner sur la voie publique et les rues autorisées

Dans certaines villes, vous avez la possibilité de garer sur certaines voies publiques. Des places spécialement conçues sont réservées pour le stationnement des motos et scooters. Vous avez également la possibilité de souscrire un abonnement pour stationner librement. Aussi, chaque localité a des conditions de gratuité et des modalités qui lui sont propres.

Vous pourrez aussi trouver des rues où garer votre moto gratuitement. Toutefois, faites attention aux panneaux de signalisation et vérifiez si l’autorisation de stationnement est accordée avant d’y garer votre engin.

Par ailleurs, certains professionnels et particuliers proposent des garages privés où vous pourrez trouver un emplacement pour garer votre moto ou scooter. Ces lieux de stationnement sont disponibles sur des plateformes de parking de colocation.

Quelles sont les règles à respecter ?

Dans la législation française, le Code de la route a des règles qui régissent le stationnement des engins à deux roues. Il est formellement interdit de garer votre moto ou scooter sur le passage piéton ou le trottoir. L’engin doit être à une distance d’au moins 1,5 m du point d’arrêt le plus proche. Vous ne devez pas non plus stationner près des fossés ou sur des terrains inondables.

Assurez-vous également que votre moto est visible de toutes parts depuis le parking sur lequel elle est garée. De plus, votre engin ne doit pas bloquer l’accès à un passage ou une entrée. Retenez aussi que chaque lieu a des règles de stationnement spécifiques. Veillez donc à identifier et à lire attentivement les informations de restrictions avant de vous garer.

Il est également important de prendre en compte les informations complémentaires que certaines villes diffusent sur leur site web. Vous saurez ainsi à quoi vous en tenir par rapport aux règles de stationnement.

À titre d’exemple, les tarifs de certaines places publiques gratuites du centre-ville de Paris varient en fonction de la zone et du temps de stationnement. Pour finir, assurez-vous de disposer d’une serrure antivol de type « U » complétée d’un traceur GPS. Vous pourrez ainsi optimiser la sécurité de votre moto ou scooter et stationner en toute sérénité.

Partager :