Remplacez la surcharge des vacances par la détente en 4 étapes faciles !

93
Partager :
Les vacances sont cette période de l’année que les adultes et les enfants adorent, quel que soit leur âge. En même temps, les vacances sont le moment « idéal » pour faire des excès qui mettent à mal la santé mentale et physique. Les heures passées en société, les nuits blanches et les obligations familiales ne sont que quelques-uns des facteurs qui compromettent notre repos pendant la période des fêtes. Paradoxalement, les vacances nous sollicitent physiquement et mentalement, ce qui explique que la plupart d’entre nous ressentent une fatigue inexplicable dès que les « vacances » sont terminées. À quoi devez-vous faire attention pour que les vacances se déroulent sans indigestion ni fatigue ?

L’autodiscipline pour dire « NON » ou l’élimination du syndrome du « bonhomme »

Indiquez clairement comment vous aimeriez que les vacances se déroulent cette année. Si, enfant, vos parents vous faisaient cocher chaque visite à des parents ou à des connaissances, vous avez aujourd’hui la liberté d’imposer certaines barrières émotionnelles et financières. Évitez toute forme de surcharge et cessez de vous tourmenter l’esprit en vous demandant « ce que les gens vont penser ». Débarrassez-vous du syndrome de l' »homme bon », toujours inquiet de faire mauvaise impression, et faites de votre santé physique et mentale une priorité.

Lire également : Les questions les plus courantes en entretien d'embauche

En effet, une nuit blanche passée en agréable compagnie est un investissement dont votre bien-être général vous sera reconnaissant. D’autre part, les heures perdues dans des contextes sociaux auxquels vous vous sentez obligé de participer compromettent votre horaire de sommeil et votre tonus. Écoutez votre corps et choisissez judicieusement les personnes avec lesquelles il vaut la peine de « perdre du temps ».

Accorder des récompenses pour la recharge des batteries

Si vous n’avez pas pu résister à l’envie de mettre toutes vos ressources dans la préparation d’un repas de fête digne d’un film, célébrez votre succès en vous accordant de petites récompenses bien méritées. Le nettoyage général avant les fêtes, la préparation des recettes les plus créatives, la course aux cadeaux et la décoration de la maison sont quelques-uns des points forts de la « liste des choses à faire ». Rechargez vos batteries avec une activité saine pour votre corps physique et mental pendant cette période.

A lire également : Qu’est-ce que le métier d’artisan joaillier ?

Une séance dans un fauteuil de massage Fujiiryoki peut faire des merveilles, libérant la fatigue de l’esprit et la tension de chaque muscle de votre corps. Le massage est également le bienvenu pendant les pauses entre les tâches ménagères ou en fin de journée, lorsque le corps a besoin d’un rafraîchissement avant le sommeil. Combinez la massothérapie  avec les séances de yoga, de méditation ou d’aromathérapie pour une relaxation complète.

Transformer la solitude en une occasion de socialisation

Les fêtes de fin d’année sont des moments consacrés aux retrouvailles avec la famille et les amis. Pour une raison quelconque, vous n’êtes pas entouré de vos proches ? Sachez que de nombreux établissements organisent des fêtes et des événements sociaux auxquels les gens peuvent assister par eux-mêmes. Vous pourrez ainsi transformer votre « syndrome de solitude des vacances » en une occasion de renouveler votre vie sociale.

L’hygiène alimentaire promet le confort gastrique

Malheureusement, les vacances sont une période de l’année où la digestion est mise à rude épreuve. Les menus festifs sont riches en graisses et en sucre, ce qui peut entraîner des brûlures d’estomac, des ballonnements, des crises biliaires, des crampes ou des nausées. Servez des flocons d’avoine à la cannelle ou du yaourt à l’avoine au petit-déjeuner pour préserver l’équilibre de votre flore intestinale.

  • Évitez de boire de l’eau entre les repas. Cette habitude entrave l’activité des enzymes digestives et affecte le suc gastrique. Hydratez-vous avant de vous mettre à table et environ 30 minutes après avoir mangé;
  • Consommez des soupes ou des bouillons chauds pendant cette période. Il s’agit de boissons chaudes sans acide qui aident la paroi de l’estomac;
  • Abstenez-vous de prendre un dessert après votre repas principal. Bien qu’il soit tentant de se laisser tenter par un fruit ou un gâteau après un repas copieux, reportez les collations à une demi-heure après votre dernier repas. Consommés immédiatement, les sucreries et les fruits favorisent l’acidité et les ballonnements. Les fruits et légumes crus doivent constituer des repas séparés dans la journée. Une salade crue consommée indépendamment du reste du repas fournit à l’organisme une source précieuse de minéraux, de fibres et d’antioxydants, si nécessaires à une digestion prospère;
  • L’activité physique est la clé d’une bonne digestion. Le mouvement facilite le travail des aliments dans le tube digestif, ce qui permet d’éviter la constipation, les crampes, les ballonnements et autres problèmes digestifs. Vous pouvez combiner des promenades relaxantes dans la nature avec de courtes séances de massage abdominal pour faire travailler un côlon paresseux.

Suivez donc ces quelques conseils simples pour vous aider à garder les pieds sur terre, même lorsque vous êtes tiraillé entre « j’ai besoin de me reposer » et « nous devons rendre visite à des proches ».

Partager :