C’est quoi une kératose actinique ?

101
Partager :
Kératose actinique

La kératose actinique est une dermatose qui touche chaque année plusieurs personnes dans le monde. Cette maladie attaque certaines parties vulnérables du corps. Elle peut causer d’énormes dégâts et dégénérer en l’absence de traitement approprié. Qu’est-ce que la kératose actinique ? Comment se manifeste-t-elle ? Découvrez les réponses dans ce guide.

La kératose actinique, une lésion aiguë

La kératose actinique est une lésion qui se forme sur la peau. Il s’agit d’une dermatose précancéreuse qui survient fréquemment chez les personnes de plus de 40 ans. Elle est provoquée dans la plupart des cas par une exposition trop poussée aux rayons ultraviolets.

A lire aussi : Quel est le rôle d'une auxiliaire de puériculture ?

Les lésions provoquées par la kératose actinique se présentent sous forme de plaques squameuses rougeâtres, jaunâtres ou blanchâtres en fonction des cas. Elles apparaissent le plus souvent au niveau des parties du corps qui sont le plus exposées aux rayons solaires. Il peut s’agir des mains, du visage, du cuir chevelu, etc.

En réalité, ce mal ne touche que les surfaces de l’épiderme, plus précisément au niveau des couches superficielles. Ainsi, les personnes ayant la peau très claire sont les plus exposées à cette maladie.

A découvrir également : Comment utiliser l'huile de CBD ?

Selon des études réalisées par les grandes instances de la santé, elle touche entre 11 et 26 % d’Américains et d’Européens chaque année. De plus, cette dermatose enregistre le plus grand nombre de personnes atteintes en Australie où les populations sont plus exposées à cause des conditions climatiques particulières.

Les causes de la kératose actinique

À l’instar de l’exposition aux rayons ultraviolets, une autre cause peut être à l’origine de la kératose actinique. Il s’agit du bronzage. Cette pratique, bien qu’étant bénéfique, est la seconde source de cette maladie.

En réalité, les personnes qui se bronzent le plus souvent endommagent leur peau sans le savoir. Un bronzage fréquent accentue la destruction des cellules de la peau. Cela laisse libre cours à un développement rapide de cellulites qui, à leur tour, vont faire surgir les lésions visibles sur la peau.

Les facteurs à l’origine de la kératose actinique

Kératose actinique

À l’instar des 2 causes fondamentales de la kératose actinique, plusieurs autres facteurs favorisent le risque de survenance de cette maladie. Parmi ceux-ci, l’un des premiers est l’âge.

Les études scientifiques ont permis de comprendre que cette affection cutanée peut surgir à n’importe quel âge. Néanmoins, le risque est beaucoup plus accentué chez les personnes âgées.

Un autre facteur à l’origine de cette maladie est l’immunosuppression. Ce mal d’ordre sanitaire entraîne le ralentissement et l’affaiblissement du système immunitaire. Cela laisse libre cours à la prolifération des cellules, ce qui va évoluer et faire apparaître les lésions tant redoutées.

Le sexe est un facteur qui peut aussi entraîner la survenance de la kératose actinique. Selon plusieurs études, les hommes sont plus susceptibles d’être plus rapidement atteints par cette maladie. En réalité, les individus qui exercent des activités qui les amènent à travailler de longues heures au soleil, sont les plus touchés dans ce lot.

Un autre élément qui peut être un facteur à l’origine de cette pathologie est le teint. Une personne qui possède une couleur de peau rousse ou blonde ou qui a une peau brûlante est plus exposée à l’apparition de la kératose actinique.

Les manifestations de la kératose actinique

La kératose actinique crée des lésions cutanées qui peuvent dégénérer en affection plus grave si elles ne sont pas rapidement prises en charge. En effet, les surfaces atteintes évoluent en augmentant leur circonférence de 3 à 10 mm. Dans un premier temps, ces manifestations peuvent être suivies de démangeaisons, et même d’éclatement des vaisseaux sanguins.

Si après ces symptômes, le mal n’est toujours pas traité, la maladie peut dégénérer et aboutir à un stade très préoccupant : le cancer de la peau. Celui-ci survient si la couche interne du derme est atteinte.

Au stade du cancer, si un traitement approprié n’est pas enclenché, ce mal risque de s’élargir progressivement à toutes les parties du corps. Cela va créer un cancer de peau généralisé.

Consulter un médecin au plus vite

Pour prévenir un cancer de peau généralisé après une kératose aclinique, il est important de consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes. De cette manière, le spécialiste pourra déterminer un traitement efficace pour enrayer cette dermatose.

Partager :