Comment les banques évaluent-elles votre capacité d’emprunt

584
Partager :

Lorsque vous demandez un prêt, les banques évaluent votre capacité d’emprunt en fonction de plusieurs critères. Votre historique de crédit est l’un des plus importants. Si vous avez déjà emprunté de l’argent et que vous avez respecté vos engagements de remboursement, les banques seront plus enclines à vous accorder un prêt. Votre ratio d’endettement est aussi un élément clé. Les banques préfèrent prêter de l’argent à des personnes dont le ratio est inférieur à 35 %. Si vous souhaitez améliorer votre capacité d’emprunt, essayez de rembourser vos dettes et de garder votre ratio d’endettement sous contrôle.

Banques : comment calculent-elles votre capacité d’emprunt

Les critères pris en compte par les banques pour évaluer votre capacité d’emprunt sont nombreux. Les banques cherchent à savoir quel est votre revenu mensuel. Plus ce dernier est élevé, plus vous êtes susceptible de pouvoir rembourser un prêt sans difficulté. Les banques regarderont aussi la stabilité de vos revenus ainsi que leur évolution dans le temps.

A lire également : Comment optimiser sa cote de crédit pour obtenir un prêt auto à faible taux

Votre situation professionnelle rentre aussi en ligne de compte. Si vous avez un emploi stable et une ancienneté significative dans l’entreprise, cela sera considéré comme un atout majeur pour obtenir un prêt.

Le niveau actuel de vos dettes et des paiements réguliers qui y sont associés seront aussi examinés avec attention par la banque évaluant votre demande d’emprunt. Effectivement, si vous avez déjà contracté plusieurs dettes importantes ou que vous faites partie des chômeurs touchés par des difficultés financières suite à une période difficile au travail, cela peut affecter négativement l’évaluation de votre capacité d’emprunt.

A lire aussi : MAAF assurance prêt immobilier : avantages et inconvénients

Certains éléments non-financiers peuvent être pris en considération tels que le lieu où se trouve votre domicile (banlieue parisienne ou villes moins onéreuses), la composition familiale ainsi que divers autres facteurs socio-économiques pouvant impacter sur vos futurs paiements.

Crédit : comment ça marche pour emprunter

Un autre critère important que les banques examinent est votre historique de crédit. Effectivement, ce dernier peut avoir une grande influence sur votre capacité d’emprunt et sur le taux d’intérêt que vous pourriez obtenir.

L’historique de crédit permet aux banques de savoir si vous avez déjà été en mesure de rembourser vos dettes dans les temps. Si vous avez des antécédents qui montrent que vous êtes un emprunteur peu fiable ou imprudent, cela pourrait affecter négativement l’évaluation de votre demande.

Les banques peuvent aussi examiner la nature des prêts précédemment accordés à l’emprunteur. Les prêts non garantis peuvent être considérés comme plus risqués pour les banques car il y a moins d’assurance qu’ils seront remboursés. Une liste importante de prêts personnels non garantis ou la présence d’une dette liée à une carte de crédit avec un solde élevé peut diminuer l’estime du demandeur aux yeux des institutions financières.

Vous devez avoir une vue d’ensemble de son dossier financier global qui sera consulté lorsqu’il cherchera à souscrire un nouveau prêt.

Endettement : le critère clé pour un prêt immobilier

En plus de l’historique de crédit, les banques évaluent aussi le taux d’endettement des demandeurs. Le taux d’endettement est un indicateur clé pour savoir si vous êtes en mesure de rembourser la dette que vous allez contracter avec la banque.

Le taux d’endettement se calcule en divisant vos dettes totales par votre revenu brut mensuel. Si ce taux est trop élevé, cela peut signifier que vous aurez du mal à honorer vos paiements et donc qu’il y a un risque potentiel pour la banque.

Un autre élément important dans l’évaluation du taux d’intérêt sera votre capacité à fournir une garantie ou non. Les prêts garantis peuvent être considérés comme moins risqués pour les prêteurs car ils ont souvent une garantie réelle (comme une maison) qui peut servir de protection si le débiteur n’est pas en mesure de rembourser sa dette.

Si vous cherchez à emprunter sans avoir une bonne solvabilité ou des antécédents financiers positifs, il pourrait être judicieux pour vous de proposer des actifs tangibles comme garanties auprès des institutions financières. Cette précaution pourrait faire baisser les taux et relâcher certains freins liés à votre dossier financier global lorsqu’il s’agit d’emprunter.

Augmenter sa capacité d’emprunt : les astuces à connaître

Au-delà de la garantie, la stabilité de l’emploi peut aussi jouer un rôle important pour améliorer votre capacité d’emprunt. Les banques préfèrent prêter de l’argent à des personnes qui ont un emploi stable et régulier. Si vous êtes salarié depuis plusieurs années dans la même entreprise, cela pourrait renforcer votre dossier auprès des institutions financières.

Vous pouvez augmenter vos chances en présentant une capacité d’épargne importante. Effectivement, les banques cherchent avant tout à s’assurer que vous avez assez d’argent pour rembourser le prêt demandé sans mettre en danger vos autres dépenses courantes. Avoir une épargne significative peut donc être un élément attractif pour les établissements bancaires.

Si vous avez un historique de crédit positif depuis longtemps et que vous avez toujours été fidèle dans vos paiements ou transactions, cela pourrait se refléter positivement sur leur décision lorsque vient le temps de faire face à des problèmes financiers liés aux différents emprunts proposés par ces derniers.

Il ne faut pas hésiter à comparer les offres proposées par différentes banques afin de trouver celle qui convient le mieux à votre situation financière actuelle. Cela permettra non seulement de bénéficier du taux le plus bas possible, mais aussi de pouvoir négocier certaines options avantageuses lorsqu’il s’agit d’emprunter de l’argent auprès des institutions financières locales ou nationales présentes sur ce marché.

Partager :