Comment ouvrir une agence immobilière ?

1353
Partager :

Comme tout le monde, vous avez surement pensé à vous lancer dans un business en indépendant. Aussi, comme la plupart vous pensez surement à faire affaire dans l’immobilier. Ce que vous ne savez pas c’est qu’il est des bases à connaître avant de commencer. Comment ouvre-t-on une agence immobilière ? La lecture attentive de cet article vous instruira sur le sujet.

Détenir de l’expérience dans le domaine ou un diplôme équivalent

Pour commencer, il vous faut soit avoir un diplôme dans le domaine ou avoir de l’expérience dans le domaine. Une expérience significative est souhaitée. En effet, le diplôme souhaité peut-être un diplôme obtenu dans une école valant au moins trois ans d’études. Aussi, un BTS en immobilier est acceptable. De même qu’un diplôme de l’institut d’études juridiques et économiques et spécialisées en immobilier.

A découvrir également : Comment choisir son entreprise de terrassement ?

Quant à l’expérience professionnelle requise, une certification professionnelle. Cette certification doit être spécialement en économie, en droit et en commerce. Autre que cela, une preuve de travail à temps plein pendant 3 ans. Si vous travailliez à temps partiel, vous devez vous assurer que la période est équivalente à 3 ans.

Les statuts à avoir pour créer une agence immobilière

Si vous souhaitez créer une agence immobilière, vous devez donc rédiger les statuts juridiques de votre entreprise. Vous allez donc y joindre un objet social. Il s’agit d’un agent immobilier, d’un chasseur de biens immobiliers et d’un négociateur immobilier. Votre statut juridique variera en fonction de ce que vous voulez. Il variera aussi en fonction de la forme sociale pour laquelle vous optez. Par exemple on a : SASU, SAS, EURL, SARL ou autre.

Lire également : Quel investissement immobilier rapporte le plus ?

En effet, une SARL est une Société À Responsabilité Limitée. C’est la forme sociale la plus choisie en matière d’agence immobilière. Dans le cas où vous seriez le seul à gérer la société vous pouvez choisir comme forme sociale l’EURL. C’est plus facile si vous souhaitez avoir des apports d’investisseurs.

Une SAS par contre, est une Société par Action Simplifiée. Elle est gérée par au moins deux associés. Cette forme sociale offre l’avantage à ses dirigeants d’être exempts des cotisations sociales. Ceci seulement si elle n’a pas de salariés. Ce n’est pas possible en SARL ou EURL par contre. La gestion y est aussi plus facile.

Mettre son capital social à la banque

Après obtention des actes juridiques, vous allez devoir enregistrer le capital social de votre entreprise au niveau de certaines institutions. On peut citer : les établissements bancaires, les notaires ou CARPA ou les caisses de dépôts et de consignations. Ensuite, vous allez obtenir une attestation de dépôt de capital.

Juste après réception de l’attestation de dépôt de capital, faites l’immatriculation de votre entreprise. Différentes agences proposent un suivi, mais vous pouvez toujours aller sur les lieux et le faire vous-même.

Envoyez vos documents à la CCI et obtenez votre carte professionnelle

À ce stade, vous aurez à votre disposition certains documents. Nous parlons de l’attestation de l’établissement du crédit ayant ouvert le compte et celui de l’assurance de responsabilité civile professionnelle. De même qu’un bulletin, un extrait du RCS âgé d’un mois et d’une copie des statuts à jour conforme à l’original. Vous n’aurez qu’à remplir un cerfa et l’envoyer à la CCI de votre département avec un chèque de 120 euros.

 

Pourquoi choisir la franchise pour ouvrir une agence immobilière ?

S’engager dans le secteur de l’immobilier sous l’égide d’une franchise s’avère être une option judicieuse pour les entrepreneurs. La franchise offre un cadre sécurisant et structuré, moins risqué que la création d’entreprise ex nihilo.

Opter pour ouvrir une agence immobilière sous forme de franchise, c’est bénéficier du prestige et de la crédibilité d’une marque déjà établie. Ce facteur de confiance est prépondérant aux yeux des clients. Le franchisé profite par ailleurs d’un réseau étendu, ce qui assure une visibilité considérable et un accès à une large clientèle. Nombre d’opérateurs immobiliers franchisés ont donc une avance considérable sur les indépendants.

De surcroît, intégrer une franchise offre une formation de qualité. Les franchisés bénéficient naturellement du savoir-faire, de l’expérience et des méthodes qui ont fait le succès de la marque. Ils accèdent à des formations continues et à des outils performants, leur permettant d’être opérationnels rapidement.

Cela dit, le franchisé sait qu’il investit dans un modèle d’affaires éprouvé. Les erreurs de débutant sont ainsi évitées, la courbe d’apprentissage s’en trouve considérablement réduite. Autant d’éléments rassurants pour l’entrepreneur aspirant à l’indépendance.

Le choix de la franchise, c’est la promesse d’un parcours simplifié et sécurisé dans le secteur complexe de l’immobilier. Et, malgré les royalties à verser à la franchise, le franchisé est assuré d’une rentabilité conséquente : un investissement qui se révèle, à moyen terme, particulièrement judicieux.

Partager :