L’amortisseur électricité : une aide clé pour réduire sa facture d’énergie en 2024

84
Partager :

L’énergie connaît encore une nouvelle hausse de prix cette année. Si vous êtes une TPE ou PME, cette augmentation peut peser lourdement sur votre budget. Heureusement, les autorités maintiennent en 2024 l’amortisseur électricité. Il s’agit d’un dispositif d’aide dédié aux entreprises de type TPE/PME. Comment optimiser la consommation et réduire la facture d’énergie de son entreprise en 2024 avec l’amortisseur électricité ? Tout ce qu’il faut savoir.

Qu’est-ce que l’amortisseur électricité 2024 ?

L’amortisseur électricité est un dispositif d’aide reconduit par les autorités en 2024, s’adressant spécifiquement aux TPE de moins de dix salariés dotées d’un chiffre d’affaires inférieur à 2 millions d’euros, ainsi qu’aux PME de moins de 250 salariés, générant un chiffre d’affaires de moins de 50 millions d’€.

A voir aussi : Tout ce qu'il faut savoir pour constituer un dossier de rachat de crédit immobilier complet

Avec l’amortisseur électricité 2024, l’État paie en partie les 50 % des volumes d’électricité que vous avez consommés. Cette prise en charge correspond à la différence entre le coût de l’énergie de votre contrat (plafonné à 500 €/MWh) et le coût annuel fixé à 250 €/MWh ou 0.18 €/kWh. L’aide s’applique sur la moitié des énergies consommées.

Qui est éligible à l’amortisseur électricité 2024 ?

Vous êtes éligible à ce dispositif d’aide si vous êtes une TPE ou PME remplissant les conditions précitées . En 2023, l’amortisseur électricité est mis en place afin d’aider les petites entreprises qui ne sont pas éligibles au bouclier tarifaire. Si ce dernier est arrêté d’une manière progressive, l’amortisseur électricité quant à lui reste maintenu pour 2024.

A lire en complément : Les conseils pour bien utiliser un logiciel de facturation certifié

Comment procéder pour bénéficier de l’aide ? Alors, si vous en avez déjà bénéficié au cours de l’année 2023, vous n’avez aucune démarche à faire en 2024. En effet, les fournisseurs appliqueront automatiquement l’aide. Par contre, si c’est la première fois que vous en bénéficiez, vous n’avez qu’à transmettre une attestation d’éligibilité à votre fournisseur d’électricité.

Que faire si on n’est pas éligible à l’amortisseur électricité 2024 ?

Que vous soyez ou non éligible à ce dispositif d’aide, il est important d’adopter des écogestes ou de faire des investissements afin de réduire vos consommations énergétiques. Pour obtenir des Fiches Actions et pour savoir quels écogestes ou investissements effectuer, nous vous conseillons de vous inscrire au dispositif gratuit « Baisse les Watts », un programme porté par La Poste et ses partenaires. Financé par CEE, dispositif du Ministère de la Transition énergétique.

Celui-ci vous permet d’accéder à un Carnet de bord Énergie pour connaître les bonnes démarches à adopter pour réduire vos consommations d’électricité. Il vous permet également d’instaurer un plan d’actions sur le moyen et long terme et d’obtenir une estimation de votre gain potentiel d’énergie pour chaque Fiche Action. En adoptant ces approches, vous pouvez alléger efficacement vos factures d’énergie, peu importe que vous bénéficiiez ou non de l’amortisseur électricité 2024.

Le fait de vous inscrire au Carnet de bord Énergie vous permet d’ailleurs d’accéder à des recommandations personnalisées, tout particulièrement des écogestes par filières d’entreprises. L’objectif est de vous aider à faire des économies financières sur votre facture d’énergie. Le programme est dédié aux TPE/PME des 14 filières métiers, telles que : café et restaurants, hébergements touristiques, artisanat alimentaire, petits commerces alimentaires, services de proximité,et d’autres. Vous avez la possibilité dans votre parcours de faire appel à un conseiller CCI et CMA, qui vous guide de façon individualisée

Partager :