Le scanner laser 3D professionnel : un outil incontournable pour les professionnels

75
Partager :
Le scanner laser 3D professionnel : un outil incontournable pour les professionnels

Le scanner laser 3D professionnel est un équipement de pointe qui permet de mesurer rapidement et avec précision des objets, des bâtiments ou des scènes. Cet outil est utilisé dans de nombreux secteurs d’activité tels que l’architecture, la construction, la mécanique, la protection du patrimoine ou encore l’archéologie. Dans cet article, nous allons vous présenter les caractéristiques des scanners laser 3D professionnels et comment choisir le modèle adapté à vos besoins.

Les principales caractéristiques d’un scanner laser 3D professionnel

Le scanner laser 3D est un appareil qui fonctionne grâce à la technologie LIDAR (Light Detection And Ranging). Il émet un faisceau laser pour mesurer la distance entre son capteur et les points qu’il rencontre sur la surface étudiée. Les données récoltées sont ensuite traitées par un logiciel dédié permettant de reconstituer une représentation numérique tridimensionnelle des objets scannés. Voici quelques caractéristiques clés à prendre en compte lors de l’achat d’un scanner laser 3D professionnel :

A voir aussi : L’importance de la maîtrise de l’anglais dans le milieu professionnel

La portée du scanner

La portée, c’est-à-dire la distance maximale à laquelle le scanner peut mesurer, est un critère essentiel. Selon les modèles, cette portée peut varier de quelques mètres à plusieurs centaines de mètres. Les besoins en termes de portée dépendent du type de projet sur lequel vous travaillez. Par exemple, pour la numérisation d’un bâtiment, une portée d’environ 100 mètres peut être suffisante tandis que pour celle d’une scène plus vaste tel qu’un site industriel ou un chantier de construction, il sera nécessaire d’opter pour un modèle offrant une portée supérieure.

La précision des mesures

La précision des données fournies par le scanner laser 3D est également un facteur important à considérer. Cette précision se mesure en millimètres et varie selon les modèles et les conditions d’utilisation. Il existe des scanners offrant une précision inférieure à 1 mm, idéale pour des projets nécessitant une grande exactitude dans les mesures comme l’aéronautique ou le design industriel.

A lire également : Les astuces pour gérer efficacement votre équipe dans votre entreprise de nettoyage

Le champ de vision

Le champ de vision désigne l’angle maximal que le scanner peut couvrir lors de ses mesures. Un champ de vision étroit permettra de réaliser des scans très précis, mais restreindra la surface scannée. À l’inverse, un champ de vision large offrira une meilleure couverture de la zone à numériser, mais avec une résolution moindre. Le choix entre ces deux options doit être fait en fonction des besoins spécifiques de chaque projet.

Partager :