Les bienfaits de la randonnée

897
Partager :

La sédentarité met à mal aussi bien le corps que l’esprit. La liste des méfaits de ce mode de vie, malheureusement devenu une nécessité pour la majorité, est longue. Pratiquer des activités physiques régulièrement permet de se remettre en forme physiquement et mentalement. Quelles sont les raisons de pratiquer régulièrement la randonnée ?

Le plein air et ses bienfaits sur le bien-être

La randonnée pédestre se pratique en pleine nature. Vous traversez des forêts, vous parcourez des kilomètres de sentiers sillonnant des montagnes vous donnant accès à de beaux paysages. Lors d’une randonnée, les yeux et le cerveau s’émerveillent devant les grands espaces et la beauté de la nature.

A lire en complément : Tout savoir sur les cabines et les suites chez Costa

Les poumons ont droit à des bouffées illimités d’air frais et pur. Le plein air, le ciel et la plage ou encore la neige, le silence ou les bruits doux d’une rivière qui coule ou d’oiseaux amoureux qui roucoulent…tout cela offre aux randonneurs la meilleure des évasions.

Qui plus est, la nature offre ces atouts gratuitement. Le peu d’investissement que vous avez à faire concerne le matériel de randonnée. D’après cette checklist randonnée, la petite panoplie du randonneur est tout à fait accessible et surtout, le matériel est utilisable pendant des années.

A voir aussi : Comment garder la chaleur dans une tente ?

Oxygénation et stimulation du cerveau

Les bienfaits immédiats de la randonnée se ressent au cerveau. En déambulant dans la nature, on apporte au cerveau une meilleure oxygénation. Une bonne oxygénation du cerveau amène inéluctablement vers une meilleure humeur, une meilleure performance.

Des recherches ont permis de faire le lien entre la randonnée et l’amélioration de la créativité ainsi qu’une baisse considérable du taux de stress. La randonnée ne demande pas de vous que vous fassiez des prouesses. C’est une activité à faire en toute quiétude. En somme, la randonnée rend carrément plus heureux.

Une force mentale boostée

La randonnée, idéalement pratiquée sans utiliser son téléphone, permet de se déconnecter de la vie quotidienne. L’esprit a l’occasion de se libérer et de se ressourcer. Mais la randonnée peut également être considérée comme une activité sportive d’endurance bien qu’il ne soit pas question de trop se fatiguer.

L’activité de randonnée est à adapter au niveau de chaque randonneur. Son but est d’entretenir doucement mais sûrement aussi bien le corps que l’esprit. Les défis comme emprunter un nouveau sentier plus difficile stimulent l’esprit de challenge et la force mentale liée à la persévérance et l’endurance.

Un bon entretien de la musculature

La fatigue musculaire et les courbatures sont évidemment inévitables à moins que l’on ait choisi de faire de ses séances de randonnées des balades de santé. Mais il s’agit de petits maux qui ne nécessitent pas plus qu’un bon étirement et un bon bain chaud. Ou pour se faire encore plus de bien, une petite séance de massage.

Au fur et à mesure des randonnées, à pratiquer régulièrement au rythme adapté au niveau du randonneur, une musculature tonique se développe. La randonnée ne permet pas de se sculpter un corps d’Apollon, mais permet de suffisamment raffermir la musculature du bas du corps.

Les randonnées sont aussi bénéfiques pour le squelette et les articulations. La formation du tissu osseux des jeunes en pleine croissance se voit stimulée. La randonnée ne permet de guérir l’arthrose, mais elle n’est pas contre-indiquée pour les personnes souffrant de cette maladie.

La randonnée : une excellente activité pour la forme et la santé

La randonnée est une activité sportive à pratiquer à intensité modérée, elle ne fatigue pas l’organisme à outrance. Selon les spécialistes, cette caractéristique permet d’améliorer le système immunitaire de l’organisme. D’une certaine manière, la randonnée permet également de réduire le taux de mauvais cholestérol et de lutter contre le surpoids.

300 Kcal par heure de marche à une vitesse de 4km/h sur le plat, c’est l’énergie moyenne que vous dépensez. Trois heures de marche permettent ainsi de dépenser entre 1000 et 1700 Kcal. Toutefois, il faut prendre en compte le fait que la randonnée ne se fait pas forcément sur des sentiers plats et sans obstacles.

Par ailleurs, avec la pratique, le randonneur augmente son allure et arpente des sentiers de plus en plus difficiles. Des défis qu’il relève progressivement et doucement. Il faut surtout retenir qu’il faut pratiquer la randonnée très régulièrement. A titre indicatif, on peut préconiser 30 minutes de randonnée à une fréquence de 3 fois par semaine. Il s’agit d’une moyenne qui reste à adapter au niveau de chaque randonneur bien sûr !

Partager :