Impact du COVID sur les entreprises

10
Partager :

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a lancé le 17 avril une enquête sur l’impact du coronavirus sur les entreprises. Près de 1820 entrepreneurs, petites entreprises, PME et GE et auto-entrepreneurs ont répondu à cette enquête, destinée à évaluer l’impact de la crise induite par covid-19 sur l’activité économique au Maroc.

Le CGEM a communiqué les résultats préliminaires de cette enquête, qui serviront de base aux travaux du Comité de sortie Covid-19 du CGEM.

A lire en complément : Quel type de parking choisir ?

Voici les principaux résultats de cette enquête :

— Près de 61,6 % des entreprises s’attendent à une augmentation des délais de paiement d’au moins 60 jours après la reprise.

A voir aussi : Faire appel à une menuiserie moderne pour des meubles époustouflants

— 815 entreprises sondées (sur 1740) ont vu leur activité diminuer de plus de 50 % au cours des trois premiers mois et 301 entreprises ont signalé une baisse de 30 % à 50 %.

— Les entreprises interrogées craignent la perte de 165 586 emplois, soit 55,11 % de leur effectif. Les activités avec une baisse de plus de 50% du chiffre d’affaires (y compris l’immobilier, tourisme, artisanat, industries culturelles, textiles, médias) craignent de perdre 100 000 emplois.

— 39,2 % des entreprises ont déclaré avoir bénéficié de l’allocation forfaitaire financée par le fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie de coronavirus, 48,8 % ne l’ont pas fait mais restent attentifs aux développements, tandis que 12 % n’ont pas l’intention d’en bénéficier. Ces résultats « suggèrent un doublement possible des réclamations forfaitaires », selon le CGEM.

— 71,4 % des entreprises interrogées ont demandé au moins un report d’échéance (bancaire, fiscal, social). Parmi ceux qui ont demandé des reports, 62,7 % ont demandé plus d’un report et 22,8 % des répondants ont demandé les trois reports en même temps.

— Même si les entreprises s’attendent à une reprise à compter de juin, leurs prévisions de revenus diminueront pour le reste de l’année.

— En l’absence de visibilité pour 2020, la majorité des entreprises exportatrices (56,7 %) qui ont réplié prévoient une reprise en 2021.

Télécharger Enquête préliminaire ResultsImpactsCOVID-19.pdf

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!