, , , ,

L’artémisinine tue 98% des cellules cancéreuses en 16h

L’artémisinine, l’herbe qui tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures.

Artémisinine_et_dérivés

L’artémisinine, une plante incroyable ! Selon une série d’études publiées dans « Science de la vie », l’artémisinine, de la « Douce vermouth » du dérivé « d’Artemisia Annua », utilisée en herbologie chinoise depuis plus de 2 000 ans, réduirait les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28%.

Et combinée avec le fer, cette plante incroyable qu’est l’artémisinine tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures. L’artémisinime n’attaque sélectivement que les «mauvaises» cellules, sans affecter les tissus sains.

Un remède antipaludéen

artémisinine
Feuilles d’Armoise annuelle

Déjà reconnue comme un remède antipaludéen puissant et contre la fièvre, son plus ancien usage formulé par écrit figure dans un texte appelé: Recettes pour cinquante-deux maladies (chinois traditionnel : 五十二病方 ; pinyin : Wǔshí’èr Bìngfāng) datant de 168 av. J.-C. et découvert, parmi d’autres textes ayant traits à 283 traitements médicaux différents, dans une tombe mise à jour sur le site de Mawangdui.

«En général, nos résultats montrent que l’artémisinine arrête le facteur de transcription ‘E2F1’ et intervient dans la destruction des cellules cancéreuses du poumon, ce qui signifie qu’elle présente un moyen de transcription selon lequel l’herbe contrôle la croissance des cellules cancéreuses de la reproduction », a-t-on indiqué dans la conclusion des recherches menées dans le laboratoire du cancer à l’Université de Californie.

Une vaste étude

La Revue des Sciences de la Vie a présenté une étude de l’Université de Washington, menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai. Jusqu’à présent, cette étude est la plus vaste faite sur l’artémisinine aux Etats-Unis.

L’artémisinine a fait ses preuves

En utilisant une radiation de nature résistante au rayonnement des cellules du cancer du sein (qui avaient aussi une forte propension à accumuler le fer), l’artémisinine a fait ses preuves avec un taux de 75 % de destruction du cancer après seulement 8 heures et presque 100% de taux de destruction en seulement 24 heures.

Les dépôts de fer dans les cellules cancéreuses étaient faits avec des récepteurs spécifiques pour aider la division cellulaire. Les cellules normales ont également ces récepteurs mais les cellules cancéreuses en ont la plus grande quantité et en fonction de cela, les cellules cancéreuses peuvent être une cible de combinaison de fer et d’artémisinine.


A lire aussi sur Actumag.Info : Le Corossol 100 fois plus fort pour tuer le cancer que la chimiothérapie !


Une combinaison gagnante !

De nombreuses expériences ont été menées jusqu’à présent et elles ont toutes prouvé que l’artémisinine combiné avec le fer pouvait effectivement détruire le cancer, et que cet extrait avait été utilisé en Chine depuis des milliers d’années comme remède contre le paludisme.

Le parasite du paludisme ne peut pas survivre en présence d’artémisinine car il est riche en fer. Les bio-ingénieurs Henry Lai et Narendra Singh de l’Université de Washington ont été les premiers scientifiques à le découvrir.

Le Dr Len Saputo appelle l’artémisinine une « bombe intelligente pour le cancer »

Dans cette vidéo en anglais, ce scientifique parle de ce sujet en concluant que «l’artémisinine et des composés transportant du fer marqué d’artémisinine pourraient être développés en de puissants médicaments anticancéreux ».

Les bi-thérapies à base de dérivés d’artémisinine: pourquoi et comment ?

Si vous avez aimé cet article merci de le partager !

Posté par Eli Figugi

Rédacteur pour le site actumag.info

84 commentaires

Leave a Reply
  1. .Les Malagasy sont très fort dans ce domaine.
    Reply c pour ca que la durée de vie moyenne des malgaches est 30: pour cent inférieure a celle des européens !!

  2. Bonjour,
    Vous a-t-on répondu? Je suis dans le même cas que vous. Ma mère au aussi le cancer du côlon et d’autres tumeurs inopérables. Où peut-on se procurer cette plante? Au point où nous en sommes, on peut tout essayer…Merci de votre feed-back.

  3. Bonjour. J’aimerais en savoir plus. Vous dites que plusieurs personnes sont guéries en peu de temps du cancer grâce à l’artémisine combinée au fer…Ma mère est atteinte d’un cancer du côlon et la masse cancéreuse est trop grosse pour être opérée donc j’aimerais savoir comment ces personnes se sont procurées l’artémisine et la recette! Merci énormément.

  4. moi j’ai un remède contre le cancer : le pastis mais il faut en boire beaucoup beaucoup ….en fait cela fonctionne selon le mécanisme suivant : vous êtes tellement bourré que vous ne savez même plus que vous avez un cancer

  5. Jp Lagrange savez vous que les firmes pharmaceutiques empêchent et bloques tout pour garder le marché , il est donc compliqué d’affirmer que des soins qui existent depuis des millénaires soient inefficaces;) certaines civilisations vivaient très vieux et en bonne santé, les cancers existaient déjà !

  6. Je souhaite à ceux qui se moquent de la mémoire de l’eau que leur manque d’ouverture à la dimension globale de l’homme et de l’univers les laisse quitter la vie sans trop de violence …

  7. Quand on parcourt Google Scholar et en particulier les publications récentes :
    a) jusqu »ici il n’y a eu quasiment que des études in vitro (en éprouvettes)… les premières expérienes datent de 2001
    sachant qu’il y a une forte distance entre ce qu’on fait en éprouvette et un emploi médical

    b)les premières études in vivo (sur animal) ont commencé vers 2010, avec des résultats encore très limités, on en est encore visiblement à essayer de comprendre comment obtenir des résultats

    c) s’il y avait un traitement miracle, a fortiori qui consiste juste à boire une décoction d’armoise, vous ne pensez pas qu’en 15 ans il se serait déjà imposé (et que la culture de cette plante aurait explosé) ?

    Peut-être que dans les années qui viennent des équipes arriveront à tirer parti de cette plante avec tel choix de dérivé, tel protocole et pour tel ou tel cancer, visiblement on n’y est pas encore

  8. Tout ce qui est dit sur cette article est vrai, moi même qui suis de Madagascar, j’ai déjà entendu plusieurs témoignage concernant l’efficacité de cette plante.Chez nous, nous n’avons pas d’assurance santé et le traitement d’un cancer est pour nous très cher, dans ce cas, il a fallu trouver d’autre alternative et cette plante parait être la solution. Malheureusement plusieurs produits existent sur le marché alors que seul une variété présente les caractéristiques qui nous intéressent et cela aussi dépend de la région dans laquelle elle est plantée. N’hésitez pas à nous faire un petit coup d’œil si vous avez des problèmes de santé.Les Malagasy sont très fort dans ce domaine.

    • bonjour jean, quelle variete est meilleur et ou doit elle pousser ? est il possible de s en procurer en amerique du nord ? merci, j ai habite 1 moi a mahambo 😉

  9. Une équipe canadienne en 2006 et 2007 (Université d’Alberta, équipe de E. Michelakis) s’est attaqué au métabolisme des cellules cancéreuses. En effet un bon marqueur métabolique semble être la consommation augmentée de glucose par les cellules cancéreuses qui développent la voie glycolytique. L’accumulation d’acide lactique, produit de la phase terminale de la fermentation lactique qui peut suivre la glycolyse (voir cours de TS spécialité), en augmentant l’acidité de la cellule, pourrait favoriser la dégradation de la matrice extracellulaire et faciliter ainsi la mobilité des cellules cancéreuses. Pour l’instant on ne sait pas si l’augmentation de la voie glycolytique va de pair avec une baisse de la respiration mitochondriale dans les tumeurs. Les auteurs ont fait des essais thérapeutiques concluants chez le rat avec le DCA (dichloroacétate), qui est un modulateur métabolique qui a été utilisé chez l’homme depuis des dizaines d’années dans le traitement de l’acidose lactique et dans les maladies métaboliques mitochondriales héréditaires. Le DCA pourrait devenir un anticancéreux bon marché mais de peu d’intérêt financier. L’équipe de E. Michelankis s’est donc lancée seule contre l’industrie pharmaceutique : http://www.depmed.ualberta.ca/dca/ et cherche 1,5 millions de dollars.

  10. qu’est ce qu’on attends pour en donner aux malades car je viens de perdre un beau frère atteints du cancer des poumons il avait que 58ans !!!! c’est une honte de cacher ça aux malades il aurait pu être guéri !!!

  11. aller vous faire f….. avec vos médecine et traitement a deux balles même si les chinois sont bien avancer en médecine général cette plante ne fait que ralentir le processus cancéreux mais vous inquiétez pas vous finirai par mourir tous quand même!!! et quel quand soit le remède!!!!

  12. Dans cet « article », plusieurs passages n’ont aucun sens (ex: « En utilisant une radiation de nature résistante au rayonnement des cellules du cancer du sein », car un cancer n’émet pas de rayonnement particulier, ou bien encore  » l’herbe contrôle la croissance des cellules cancéreuses de la reproduction » qui est un non-sens complet).

    De plus, toute étude quelle qu’elle soit doit être vérifiée, ou pouvoir être reproduite par d’autres chercheurs: une seule affirmation ne suffit pas… On ne compte plus les éttudes retirées, les faux espoirs… Rappelez-vous le flop de la « mémoire de l’eau »…

    La faisabilité du traitement, sa toxicité aussi, doivent être étudiées. Il y a parmi les végétaux beaucoup de plantes potentiellement toxiques, ou au moins dangereuses au-dessus d’un certain seuil, que l’on ne connaît pas toujours à l’avance. Un usage ponctuel peut ne pas poser de problèmes, mais un usage chronique, si. Comme pour des médicaments de synthèse, ni plus ni moins.
    Et comme les principes actifs d’une plante peuvent varier selon son exposition, son mode de culture, la façon dont elle a été récoltée, conservée, ou traitée (préparation d’extrait par exemple), eh bien je préfère prendre des gouttes de digitaline ou de colchicine préparées par un méchant labo, qu’une tisane de digitale dont je ne sauras jamais à l’avance si elle sera suffisamment dosée pour être efficace, ou trop dosée (avec décès par empoisonnement). Ou pire encore, un plat de bulbes de colchique (la colchicine est super toxique à partir de deux milligrammes ou parfois moins, en cas d’insuffisance rénale par exemple !!!!!) Ni même si elle contient ce qu’on me dit qu’il y a dedans, comme par exemple avec beaucoup de produits de la pharmacopée chinoise, parfois gorgés de cortisone, ou de métaux lours, pesticides, etc… Le Canada, les USA ont mis en évidence des fraudes massives (comme il y a pu en avoir dans d’autres pays avec des antibiotiques sous-dosés ou des anticancéreux par exemple). Des dizaines de patients se sont retrouvés en attente de greffe du rein… Une tromperie reste une tromperie, et un empoisonneur, un empoisonneur, qu’il travaille dans un labo, ou dans son garage!

    Par ailleurs, 2005 quand on vit au jour le jour les évolutions de la santé, c’est déjà vieux, très vieux. Il est curieux que l’artémisine (qui rend en effet de grands services contre le palu et est donc très étudiée depuis plus de 30 ans) ne soit pas davantage connue comme anti-tumoral! Et ce n’est pas qu’une question de prix ou de brevet: même les producteurs de médicaments génériques gagnent de l’argent!

    Donc attention: la qualité de l’article et l’absence de références nouvelles et sérieuses me laissent craindre un coup de charlatanisme (spécialité qui n’est pas réservée aux seuls médecins).

    • bon il est vrais que science et vie n’est pas un model de vérité scientifique et qu’un article traduit et « vulgarisé » perd de facto sa valeur démonstrative surtout s’il est fait pour vendre du papier…
      mais votre point de vue est tout aussi formaté,et pas que dans le bon sens…que voulez vous démontrez avec ses banalité, que la nature est toxique et que seul ce qui est produit par l’homme est bon pour l’homme? ce serait une vision bien myope intellectuellement et cela resterais a démontré « scientifiquement » on pourrait aussi bien dire que la médecine moderne tue autant qu’elle ne soigne,et a votre manière on pourrait facilement le démontré…le nombre de maladie auto-immune qui pourrait être attribue aux vaccins en est un exemple a développé.
      je pense qu’il fallait lire « une cellule cancéreuse résistante au rayonnement utilisé pour combattre le cancer du sein » dans l’article…
      qui vous dit que l’étude n’est pas vérifié? qui sont vos sources? selon vous les chercheurs étudierais sans ce soucier de la faisabilité de la toxicité et des banalité affligeante que vous énumérée?mais alors ils cherchent pourquoi?pour ce qui est de la mémoire de l’eau renseigné vous,vous verrez que se n’est pas si évident a décrié et je crois même que c’est redevenu pour beaucoup et pas des moindres une réalité scientifique.
      ou est le non sens quant on lis, l’herbe contrôle la croissance et la reproduction des cellules cancéreuses? c’est justement ce qu’on lui demande (par ce que c’est ce qu’il faut lire si on a un peu de bon sens)
      doit je vous apprendre que l’on découvre des vertus en fonction des usages, des besoins et aussi des recherches…
      tous ça pour vous dire et excusé le ton irrévérencieux parce qu’exaspéré de mon propos, que si la qualité de l’article est mauvaise,la qualité de certain lecteurs ne l’est pas moins, des références nouvelles et sérieuses n’y changerais riens si vous avez la critique au mauvais endroit…
      pour finir j’attribuerais tout de même un bon point a votre jugement et ce pour ne pas resté sur une mésentente,vous êtes bien juste quand vous dite que « le charlatanisme n’est pas une spécialité réservé aux seul médecins » je dit bravo quel clairvoyance!!

    • Grand bien vous fasse si vous préférez prendre les produits préparés par « les méchants labos » comme vous dites.
      L’apparence est trompeuse.
      Votre message est l’archétype des articles propagandiste pour les labos pharmaceutiques.
      C’est une manière bien classique pour apeurer les masses et faire d’une façon à peine détournée du lobbying pour l’industrie pharmaceutique dont on sait aujourd’hui que l’unique but est le profit au détriment de la santé (personne n’ignore plus qui les dirige ni les dangers que leur consommation implique!).
      Ils cherchent à détruire la notoriété et à faire disparaitre les moyens naturels car c’est une perte de profit pour eux-mêmes alors que tout le monde sait qu’ils sont bénéfiques, peu couteux et beaucoup plus efficaces et moins dangereux que les dérivés chimiques de ces fameux labos.
      Et pour connaitre les dangers de ces fameuses décoctions chimiques, il suffit de lire les notices (heureusement, elles sont là pour défendre un minimum les consommateurs et bien heureux que de plus en plus de personnes les lisent et se méfient! ) ou de s’informer sur le net des risques encourus, des escroqueries (H1N1, etc.) pour éviter autant que possible ces petits cachet blancs empoisonnés vendus dans votre pharmacie la plus proche.
      Les traitements qui soignent de façon définitive ne sont d’ailleurs jamais vendu au grand public car ils seraient une perte trop importante pour le business (diabètes, etc). Tous les traitement autorisés sont ceux ceux qui font « durer » le problème et consommer les crasses qui nous sont vendues qu’importe la santé, la qualité et la durée de vie tant qu’ils rapportent suffisamment.
      Informez vous sur le net (google, youtube, etc.), personne ne peut encore nier que les médias traditionnels sont corrompus et défendent leurs intérêts plutôt que ceux des citoyens (dans une grande majorité) en faisant régner un climat de peur et d’insécurité. Recoupez vos informations, sachez d’où elles proviennent et quels sont les intérêts des acteurs qui les défendent, vous aurez vite compris dans quel sens les choses vont. Le plus grand « danger » des thérapies naturelles est situé au niveau des pertes financières pour l’industrie pharmaceutique, point barre.
      Ça me fait plutôt rire que vous pensiez qu’un tel type de propagande fonctionne encore!

  13. Seigneur!!!! mes chats savent instinctivement quelle plante bouffer pour se purger et se soigner… on a tellement endoctriner les gens aux mauvaises herbes pour leur vendre des médoc… que seuls la race humaine a besoin de médecins… même les vers de terre savent quoi faire… c’en est risible…et triste…
    L’armoise est une herbe sauvage et on peut aussi en cultiver ,elle se nomme aussi absinthe ou absinthe commune, j ai les 2 dans ma cour, le lierre terrestre pousse à peu près dans tous les gazon…. bien sur on n enseigne pas çà dans les écoles… allons voir le médecin…!!! et pour finir je vais dire (ne me croyez surtout pas… ) allez chez eBay et achetez-vous du moringa ou faites en pousser chez vous…. et oubliez le cancer il le bouffe!!! j’en suis témoin mon cousin a eu un cancer (phase 4 ou terminale ) il a eu de la chimio, de la radio il a pris du moringa et aucun effets secondaire de « ces cochonneries pour étirer la vie  » il n a plus ni métastases, ni symptômes et on lui dit qu » il devrait se faire opérer ! que même si ils ne voient plus rien.. le cancer est toujours là! c’est très payant de soigner des cancéreux….. surtout quand on sait que les médecins ont des bonus sur les médoc qu’ ils prescrivent….ou les chimios etc…
    Une qui aime trop la vie pour se faire massacrer par les « dieux médecins » j ai eu 3 fractures au visage a cause de leur médoc…on finit tous un jour par comprendre que notre santé dépend de nous seul et pas du doc…
    A bon entendeur Salut!

    • par respect pour ceux qui on le cancer tu peux les gens qui ont le cancer au lieu des cancéreux. et en passant les médecin n’ont pas de bonus sur les médicaments en passant je suis pas médecin et avant de partir des cancans renseignez vous au bonne source!!!!!!!!!!

      • Amusant, parce que je connais des médecins qui ont refusé des pots de vin pour vendre certains médoc (cancer, cholestérol, anti-dépresseurs, et j’en passe). J’en connais aussi certains dont je suppose qu’ils ont accepté… Les lobbys pharmaceutiques sont une réalité. Inutile de se le cacher. Debré a d’ailleurs sorti un bouquin sur le fait que la moitié des médoc sont daubés… Ca vous parle ? Bbbrrreeeeffff…. ^_^

  14. vous voulez rester en santé voici quelqu’un qui en connait plus que l’ours moyen. Il est
    professeur de biochimie à l’Université du Québec à Montréal, chercheur en oncologie et en neurochirurgie.

    Dr Richard Béliveau: Le secret de la jeunesse est dans notre mode de vie, ce qui inclut évidemment notre alimentation. Pour rester en santé longtemps, on se doit de suivre cinq règles d’or: ne pas fumer, garder un poids santé, manger des fruits et des légumes en abondance, faire au moins 30 minutes d’exercice par jour et se tenir loin de la malbouffe et des produits alimentaires transformés industriellement (sucre et gras de friture). En respectant ces simples règles, on réduit de 90 % le risque d’avoir le diabète de type 2, de 82 % le risque de maladies cardiovasculaires, de 70 % le risque de cancers et de 70 % le risque d’AVC.

    Voici son site: http://www.richardbeliveau.org/

  15. désolé de contredire certains mais l’artémisine associé a du fer est tres efficace contre le cancer, j’en ai la preuve avec plusieurs personnes dans mon entourage guéries en quelques jours…vous pouvez me contacter par mail ***********

    • Bonjour anonyme,

      je viens de voir tous vos commentaires et je souhaites avoir de plus amples renseignements.
      vous dites que l’on peut vous contactez par email mais ce dernier ne s’affiche pas !!
      je vous laisse le mien : *************** et espère vous lire rapidement.

    • Bonjour je souhaite également savoir comment :
      1/ peut on s en procurer ?
      2/ comment dois on la prendre
      3/ a quelle dose et fréquence
      4/ comment combiner avec du fer ?

      Serait ce possible d être contacte par mail ?

      Voici : *********** fr

      • Bonjour, il y a des pharmacopée chinoises dans le 13 eme à Paris .pour le dossage je ne sais pas . Peut être que le vendeur peut vous aidez… Pour le fer je sais qu’avant toutes nos technologie moderne …les remèdes de  » nos grands mères  » elles faisaient rouiller des clous dans l’eau et buver l’eau … Comme boire de l’huile de morue entre autres …

  16. Non mais on atteins des sommets sur ce site sérieusement… aucune source de cité, un magazine « science de la vie » qui n’existe même pas. Et après plusieurs recherches sur la toile, rien ne vient confirmer vos dires.
    Vous n’avez pas honte de dire pareils conneries et de faire rêver des gens qui n’auront pas la présence d’esprit de vérifier par eux même vos âneries ?
    Site à la con…

    • et si c’était vrai,hein? Pourquoi renier les plantes? Pourquoi faire juste confiance aux médicaments et autres traitements de médecin? On se soigne avec les plantes depuis des millénaires mais les laboratoires pharmaceutiques et les médecins rejettent tout ça en bloc juste pour faire de l’argent,toujours l’argent et encore plus d’argent! Alors,les plantes peuvent peut être nous sauver,sait-on jamais! On ne connait pas encore tous leurs bienfaits même si on en a une bonne connaissance déjà!

      • Oui enfin si ton seul argument c’est « et si c’était vrai » on va pas vraiment pouvoir construire de débat..
        « -Tu savais que la menthe pouvait soigner le SIDA en seulement 25 secondes?????
        -Ah bon? t’es sur? parce que c’est bizarre quand même ca me parait pas sur…
        -NOON mais attend là!! Et si c’était vrai?? T’es vraiment qu’une victime du système!!! »
        Le mec n’a jamais dit que les plantes ne pouvaient rien soigner, il a juste dit que cet article là en question manquait de source!
        Et puis je suis désolé mais si cette plante soignait 98% des cancers ca se saurait! Il est évident que c’est un article partial au plus haut point. Ce qui est con c’est que ca décridibilise cette plante alors qu’en effet elle a peut être quelques effets positifs, mais à chercher à éxagérer le truc pour mieux le vendre ca rend l’article nul. On dirait les une du 20h de TF1 où il exagèrent tout juste histoire de faire un article un peu choc et de faire le buzz. Non mais serieux regarde le titre de cet article et dis moi que c’est pas exageré au plus haut point!

        • l’argument « si c’était vrai, cela se saurait » n’est pas valable. Juste parce que je connais par exemple un onguent (Schwarze Salbe) qui quand on l’applique sur un mélanome, le fait tomber hors du corps en environ 10 jours. Et on en entend parler? ben non….

          • et c’est quoi cet onguent, ca m’interresse vraiment, j’ai justement un mélanome!??? Serieusement. Merci pour la réponse

      • Non, mais sérieux … il n’y aurait plus du tout de cancéreux dans ce bas monde si cette plante serait si efficace , vous ne croyez pas ???

    • Le manque de source, et d’informations ailleurs donne certainement un faux espoir sur cette plante, je suis d’accord.
      Néanmoins, il ne faut pas être toutes les plantes dans le même « panier ». Depuis que je n’utilise plus de médicament avec des produits de synthèse, pas naturel du tout [bien que j’en ai jamais vraiment utilisé du fait qu’il ne marchait pas] et que je me tourne vers plantes, je me sens mieux.

      L’espèce humaine, sous espèce animale est formé à l’origine de manière à s’auto-regénérer seul ou par les moyens que lui ont donné la nature. Les maladies comme le cancer sont venus par les inventions de l’homme [L’homme construit pour mieux détruire ?].

      • Euuuuuuh non désolé les cancers ne sont pas venus par l’homme. En fait le cancer est une des formes les plus primitives de vie que l’on puisse imaginer et est présent dans la vie animale depuis plusieurs centaines de millions d’années avant l’apparition des premiers ancêtres de l’homme.

    • Je suis d’accord! c’est n’importe quoi. Vaut nettement mieux faire confiance aux chimiothérapies qui pour des cancers avec métastases donnent quand même un taux de survie à 5 ans de 2,2 % (deux virgule deux…!). Alors arrêtons de faire rêver les gens avec des plantes « miracles »!

  17. Sources !!
    Quelles sont les sources à la base d’un article comme celui là ? Non citées, en cherchant un minimum on retrouve néanmoins un article semblant correspondre dans les liens Wikipedia sur l’artemisinine… Et c’est vieux ! Une étude datant d’il y a 10 ans et qui n’est pas une étude clinique…
    Le sensationnel pour le sensationnel ça va 2 minutes, c’est cool de vraiment informer les gens aussi, croyez moi cher auteur de cet article…
    Lai H, Sasaki T, Singh NP, Messay A, « Effects of artemisinin-tagged holotransferrin on cancer cells », Life Sci, vol. 76, no 11,‎ 2005,

  18. Moi ce que je ne comprends pas c’est comment peut-on publier de telles inepties et ainsi donner de faux espoirs aux malades!!! Alors oui les labos s’en mettent plein les poches, on est d’accord! Mais pour s’en mettre plein les poches, il faut vendre…et si ça se vend c’est que ça fonctionne!! Arrêtez d’être naïf….l’espérance de vie n’a pas explosé, parce que tout le monde s’est mis à manger des marguerites, mais bien grâce aux progrès de la médecine et de l’hygiène!!!

    • Cela veut dire que les études du Dr Len Saputo sont du temps de perdus . Les plus grandes découvertes sont nées grâce à la curiosités ..Moi ce que je ne comprend pas ,c’est comment peut on dire qu’un espoir peut être faux … L’espoir n’a jamais tuer au contraire..
       » si ça se vend c’est que ça fonctionne … » C’est utopiques . Désoler mais pleins de produits ne servent pas à grand choses ,juste à être exposer dans des enseignes de confiance.
      Mon frère est décédé d’un cancer … Et oui on auraient essayer  » n’importe quoi  » en plus de la médecine moderne …

    • Je viens de lire que cette plante peut être utiliser contre le paludisme en préventif … Il y a deux ans j’ai du acheter pour 250 euro de médicament contre le paludisme … Non rembourser . Bien sur.

      • pas seulement en préventif
        je vis en Afrique et dès les premiers signes de palu je prends de l’artémisine
        je suis loin d’être la seule et çà marche très bien
        les chinois ont mis au point une association avec une sulfamide
        prescrit ici,même pour les crises graves
        pour le cancer,point d’interrogation

    • Il n’y a pas de faux espoir, il faut juste comprendre que entre la « découverte » d’un nouvel agent actif et son développement il y a des années et des années pour déceler les effets secondaires et le comparer avec les produits déjà utilisés. Il n’y a pas de faux espoir mais il faut pas croire que parce que ça a été publié hier, aujourd’hui c’est en vente. Cela sera peut-être un médicament pour la prochaine génération.

      • Balivernes, cela ne verra jamais le jour car trop d’enjeux financier en jeux. A force de s’élever contre les géants qui nous empoisonnent avec des médicaments hors de prix sous prétexte de nous soigner ou de nous maintenir en vie, des masses de vieux médicaments le plus souvent économiques refont surface continuons le combat!!!

  19. Des extraits de l’écorce de l’IF ont également servis pour purifie le taxol une molécule qui a des propriétés « anticancéreuses.. »

  20. Il faudrait essayer le corossol c’est un fruit exotique vous pouvez aussi le trouver dans le 13 eme il a des propriété pour détruire aussi le cancer d’après ce que j’ai lue … Bon courage .

  21. Ce ne sont pas les « laboratoires pharmaceutiques » qui découvrent mais bien les chercheurs qui y travaillent ! De plus la base de cette découverte fait bien partie des biens communs de l’humanité léguée par ce manuel d’herboristerie chinoise. Il faut sortir de cette logique propriétaire et réfléchir en intérêt partagé pour toute l’humanité !
    Alors arrêtez de compter sur les résultats de laboratoires qui eux ne pensent qu’a leurs profits et comptez plus sur des hommes et des femmes qui agiront pour le bien de tous !

  22. Il y a des pharmacies spécialisées en plantes chinoises dans le 13 eme à Paris . Le savoir permet de ne pas être découragé . Bonne continuation .

  23. Je suis d’accord, il te faut aller la chercher en chine et cela vous coutera moin cher que le traitement en définitive, sinon essais de trouver un site de partager international qui te permettré de les recevoir par la poste 🙂 bonne chance mon ami 🙂

Laisser un commentaire