in , , , ,

Paris : Un homme armé sème la terreur

Paris : Un appel à témoin a été lancé pour retrouver l'homme à l'origine de la fusillade ce matin à Libération.
Paris : Un appel à témoins a été lancé pour retrouver l'homme à l'origine de la fusillade ce matin à Libération.
Paris : Un appel à témoins a été lancé pour retrouver l’homme à l’origine de la fusillade ce matin à Libération (photo issue d’une vidéo du plan de protection de la ville de Paris).

Chasse à l’homme à Paris. La police recherche un homme au crâne rasé de forte corpulence, âgé d’une quarantaine d’années.

Un homme a ouvert le feu ce lundi matin à 10h15 dans le hall d’entrée de la rédaction de Libération, rue Béranger, dans le 3e arrondissement de Paris. Armé d’un fusil de chasse, l’individu a tiré à deux reprises. Le tireur a blessé au thorax et à l’abdomen l’assistant d’un photographe, venu pour une séance photo pour le magazine mensuel Next, avant de prendre la fuite. La victime, âgée de 27 ans, est dans un «état grave» et a été hospitalisée à la Pitié-Salpêtrière. L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de Paris.

Des médias sous protection policière

Selon plusieurs sources policières, les cartouches retrouvées dans le hall d’entrée de la rédaction de Libération seraient les mêmes que celles utilisées vendredi 15 novembre dans le hall de la chaîne BFMTV. Les images du suspect, filmées par les caméras de vidéosurveillance lors de la fusillade à Libération, semblent en effet correspondre à celles de l’agresseur de BFMTV. Un homme armé avait mis en joue deux journalistes. Ejectant deux cartouches de son fusil à pompe, il avait lancé: «La prochaine fois je ne vous raterai pas». Personne n’avait été blessé. Et, l’individu n’avait pas été interpellé.

Après les tirs à Libération, un important dispositif policier a été mis en place devant les rédactions du Monde, du Figaro et des Echoset d’autres grands médias parisiens.

Prise d’otage et coups de feu à la Défense

Activement recherché, l’homme, suspecté d’être à l’origine de la fusillade à Libération et de l’agression à BFMTV, a également fait feu devant la tour Granite de la Société Générale à la Défense, sans faire de blessés. Puis, un automobiliste a été pris en otage à Nanterre avant d’être relâché sur les Champs-Élysées. Un hélicoptère et de nombreux véhicules de police quadrillent en ce moment l’avenue des Champs-Élysées et les rues adjacentes.

Interrogé sur ces évènements, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls assure que «tous les moyens ont été mis à disposition notamment en termes de vidéo dans les transports en commun». Une source policière précise «qu’un travail de recoupement classique et de vérifications va être entamé sur la base des témoignages et des bandes vidéo».

Le procureur de Paris lance un appel à témoins

Homme recherché activement à BFMTV
Vendredi 15 novembre, l’homme, suspecté d’être à l’origine de la fusillade à Libération, avait mis en joue deux journalistes à BFMTV (photo issue des caméras de vidéosurveillance de BFMTV).

Lors d’une conférence de presse, le procureur de Paris François Molins a annoncé la publication de deux photos du suspect. La première est issue des caméras de vidéosurveillance de BFMTV. La seconde est issue d’une vidéo du plan de protection de la ville de Paris, prise ce matin, rue du Temple, à quelques mètres des locaux de Libération.

Un appel à témoins a été lancé afin «d’obtenir le plus rapidement possible des éléments permettant l’interpellation», a indiqué le procureur.

L’homme recherché aurait entre 35 et 45 ans, mesurerait entre 1m70 à 1m80, a les cheveux poivre et sel, une barbe de 2 à 3 jours. Il portait lors des faits une veste kaki, un pull vert et une doudoune sans manches, ainsi que des basket vertes à semelles blanches. Il portait également une casquette et des lunettes.

Toute personne ayant en sa possession des éléments susceptibles de faire avancer l’enquête est invitée à appeler le 0800002708 ou écrire à pppj-appelatemoins@interieur.gouv.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GLONASS

Les services secret américain contre le déploiement de stations GLONASS

L’Eau de javel diluée, un nouveau remède anti-vieillissement ?