, , , ,

Non à la vaccination: Le Professeur Henri JOYEUX tire la sonnette d’alarme

Suite à la publication d’un rapport sur la vaccination du Haut Conseil de sécurité publique de France, le Professeur Henri JOYEUX, cancérologue et chirurgien, a réagit en publiant une vidéo d’alerte qui a été partagée plus de 120000 fois sur le réseau social Facebook.

Selon le Professeur Henri JOYEUX, les deux vaccins actuels appelés Gardasil® et Cervix® comportent des risques d’effets indésirables graves et ne protègent pas du tout à 100%.

Ce rapport préconise d’abord d’introduire massivement dans les écoles la vaccination contre les papillomavirus (HPV), pour essayer de lutter contre le cancer du col de l’utérus et d’autres infections sexuellement transmissibles. L’âge de la vaccination est abaisser à 9 ans, pour les filles comme pour les garçons. Car même si certains se diront « je suis vacciné donc je suis protégé », il est scientifiquement prouvé que c’est FAUX !

Ce vaccin ne doit concerné que les populations à risque

Le Professeur Henri JOYEUX insiste sur le fait que le vaccin ne devrait concerner que les populations à risque, en effet, les papillomavirus se transmettent par voie essentiellement sexuelle ! Pourquoi donc vacciner des enfants et pourquoi ses vaccins doivent-ils être imposés dans les écoles sans une information complète et transparente ? « Il est totalement prématuré et potentiellement dangereux, d’imposer une campagne de vaccination généralisée dans les écoles, surtout auprès d’enfants jeunes et très vulnérables » déclare le Professeur.

Des effets indésirables aux conséquences très graves

L’analyse des données de pharmacovigilance a fait état de 26675 effets indésirables graves (maladies auto-immunes, sclérose en plaque,…) des enfants valides vaccinés au Gardasil inutilement alors qu’ils ne faisaient pas partie des populations à risque sont devenu invalides du jour au lendemain.

« N’acceptez pas que les Autorités appliquent à votre enfant une mesure sanitaire qui n’est pas faite pour lui » s’exclame-t-il dans cette vidéo.

Plus de 700 médecins ont signé une pétition en mars 2014 demandant une Commission d’enquête parlementaire sur ce vaccin. Le Professeur souhaite sensibiliser les parents à l’éveil de la conscience afin qu’il n’arrive pas la même complication à votre enfant.

Le Professeur Henri JOYEUX a lancé une pétition qui a récolté rapidement plus de 200000 signataires.

Partager l’information autour de vous en faisant circuler le message du Professeur Henri JOYEUX le plus possible.

Posté par La rédaction

Vous avez été témoin d'un évènement ? Vous souhaitez nous faire parvenir un scoop ou des images étonnantes ?

Contactez nous via notre formulaire de contact.

2 commentaires

Leave a Reply
  1. Si je traverse la rue quand c’est vert il y a quand même moins de risques. C’est pareil pour le vaccin, je préfère administrer cela aux enfants plutôt que de les traîner alors que le petit bonhomme est rouge! Et vous? A quel moment traversez-vous?

Laisser un commentaire