, ,

La dent s’auto-répare naturellement et sans douleurs.

Une nouvelle méthode non invasive de traitement de la carie dentaire, sans douleur et sans recourir à la roulette du dentiste, est actuellement à l’étude.Carie dentaire et acides bactériens

Les bactéries présentes en bouche colonisent les surfaces dentaires grâce à la plaque bactérienne qui adhère à celles-ci. Les bactéries sécrètent des acides qui déminéralisent les tissus durs de la dent pour y creuser des pores ou trous microscopiques qui augmentent en taille et en nombre, finissant par aboutir à une cavité appelée carie dentaire.

Carie dentaire et dentisterie classique

Pour traiter une carie dentaire, la dentisterie classique recourt à un procédé d’éviction des tissus atteints par le processus carieux. Ceux-ci sont éliminés par la fameuse fraise ou “roulette” du dentiste. Quand la carie est trop importante en volume, le nerf finit par être atteint et c’est la classique rage de dent ou pulpite. La dévitalisation de la dent est alors nécessaire. Ces opérations se déroulent sous anesthésie locale ou loco-régionale. Cette méthode de traitement de la carie dentaire est dite invasive car elle exige de mutiler la dent, amputée de la partie cariée ou “pourrie” (le terme carie dérive du latin caries qui signifie pourrir).

Soigner les caries sans fraiser les dents

Deux chercheuses britanniques de l’université de Leeds ont développé une méthode non invasive, c’est à dire qui soigne les caries sans fraiser les dents, donc sans recourir à la fraise ou roulette. Cette méthode consiste en l’application d’un fluide dont le principal agent actif est le peptide P 11-4. Ce peptide possède la propriété de s’auto-assembler en fibres sous certaines conditions. Appliquée sur une dent atteinte par la carie, cette solution s’infiltre dans les micropores creusés par les acides bactériens pour y former spontanément une sorte de trame sur laquelle le calcium vient se fixer. La dent s’auto-répare ainsi naturellement et sans douleurs.

Carie dentaire et dentisterie non invasive

Cette méthode de traitement de la carie dentaire peut être qualifiée de révolutionnaire dans la mesure où il s’agit d’un processus de réparation “totalement naturel, non-chirurgical et entièrement sans douleur” comme le décrit le professeur Jennifer Kirkham, de l’Institut dentaire de l’Université de Leeds, qui dirige l’élaboration de cette nouvelle technique.
Ce nouveau procédé a été testé sur un groupe de patients adultes chez qui le dentiste avait repéré les premiers signes de la carie dentaire. Les résultats de cet essai ont montré que le P 11-4 peut inverser les dommages et régénérer le tissu dentaire. Cependant, les chercheuses estiment que trois années seront encore nécessaires au perfectionnement de cette nouvelle bio-technologie, temps nécessaire pour que cette technique soit disponible en cabinet dentaire.
C’est Credentis AG qui a breveté cette technologie et se prépare à l’introduire sur le marché pour les dentistes dans le monde entier.

Soigner les caries sans fraiser les dents : limites de la dentisterie sans roulette

Cette méthode non invasive de traitement de la carie dentaire pourrait changer radicalement l’image du dentiste, trop souvent perçu comme celui qui fraise et donc qui fait mal, et permettre à nombre de patients qui ne consultent pas à cause de la peur, de retrouver le chemin du cabinet dentaire. Cependant, cette technologie ne peut traiter une dent trop atteinte par la carie ou complètement délabrée. En effet, lorsque la trame minérale est complètement détruite, le peptide P 11-4 ne peut la reconstituer ex-nihilo. Il est donc nécessaire qu’il reste suffisamment de tissus dentaires pour que le peptide P 11-4 puisse s’y fixer et agir. C’est une raison supplémentaire pour consulter régulièrement et prendre les caries à leur début.

Source : La Recherche – Octobre 2011 – N° 456
http://www.leeds.ac.uk/news/article/2359/filling_without_drilling

1 commentaire

Leave a Reply

Laisser un commentaire