in , ,

Maroc : l’USFP au bord de l’implosion

Un courant dissident vient de voir le jour à Agadir avec la création de la Chabiba ittihadia, proche du mouvement du dirigeant et député socialiste Ahmed Zaidi.

L’USFP traverse l’un des pires moments de son histoire. Un courant dissident vient de voir le jour à Agadir avec la création de la Chabiba ittihadia, proche du mouvement du dirigeant et député Ahmed Zaidi. Une réflexion est menée concernant l’éventualité de se joindre à l’Union nationale des forces populaires (UNFP), a appris Le360 de sources proches de l’USFP. Et d’ajouter: “L’option de l’UNFP est encore au stade embryonnaire. Elle peut donner naissance à un projet puis à une mise en oeuvre de notre ambition, à savoir un retour aux sources et valeurs incarnées par l’UNFP”.

Rappelons que la tension entre Driss Lachgar et Ahmed Zaidi ne cesse de monter. Le divorce a été presque consommé en novembre dernier, selon des observateurs, quand le premier secrétaire Driss Lachgar a pris les rênes du groupe parlementaire USFP liste au sein de la Chambre des représentants. Les députés proches de Zaidi ont pratiquement gelé au Parlement leurs liens avec l’USFP de Lachgar. “Au lieu d’oeuvrer pour devenir chef de gouvernement, il a tout fait pour devenir président du groupe parlementaire devenant le premier chef d’un parti politique au Maroc qui dirige parallèlement le parti et le groupe au Parlement, dont il est issu. Ce dirigeant a défiguré le parti d’une manière dictatoriale”, selon nos sources. Le360 a tenté de joindre sans succès Driss Lachgar pour qu’il commente les derniers développements de la situation au sein du parti fondé par Mehdi Ben Barka et Abderrahim Bouabid.

Par Mohamed Chakir Alaoui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gaza: dernière mesure "anti-tunnel" de Yaalon?!

La GoPro 4K, elle va vous mettre une énorme claque