in , ,

Grève tournante : La Belgique totalement à l’arrêt

La Belgique entière quasi paralysée, voici un résumé des actions en cours.

L’accès à Brucargo bloqué, près de la moitié des vols annulés

L’accès à Brucargo, le service fret de l’aéroport de Bruxelles, est bloqué lundi matin en raison de la troisième journée de grèves tournantes, indique Nathalie Van Impe, porte-parole de Brussels Airport.  Les syndicats bloquent le rond-point à l’entrée de Brucargo. La zone pour le trafic de voyageurs est par contre accessible.

Au total, 267 vols de passagers sont annulés lundi, soit 44% du trafic prévu, selon la porte-parole.

Capture d'écran du site brusselsairport.be
Capture d’écran du site brusselsairport.be

Tous les zonings du Brabant wallon bloqués

Vers 6h lundi, l’accès à l’ensemble des zonings du Brabant wallon était bloqué, d’après la CSC, mais peu de barrages débordent sur les chaussées environnantes. C’est cependant le cas à Wavre, où le blocage du zoning a entraîné la mise en place d’un barrage bloquant sur la voirie voisine. Un barrage filtrant était également en cours de formation au rond-point du Shopping Center, à Nivelles, à la sortie de l’autoroute E19. “Pour l’instant, on se limite à des blocages de zoning sans bloquer les voiries, sauf à Wavre et à Nivelles. Il y a eu un petit couac à Wavre où la police pensait que le barrage serait filtrant, alors qu’il est bloquant. Mais il n’y a pas eu d’incident. Le rond-point de Corroy, à Louvain-la-Neuve, n’est pas bloqué”, indique Blanche Garcia, de la CSC Brabant wallon.

Aucun train ne circule à Bruxelles ni dans les Brabants flamand et wallon

Aucun train ne circule lundi matin à Bruxelles ni dans les provinces des Brabants flamand et wallon, théâtres de la troisième journée de grèves tournantes, a indiqué la SNCB vers 05h30. Le trafic est en revanche normal dans les autres provinces pour autant que cela ne concerne pas des trains si dirigeant vers la capitale. Depuis dimanche soir, les trains sont arrêtés en périphérie de Bruxelles, notamment dans les gares de Louvain, d’Ottignies, d’Enghien ou encore de Braine-le-Comte.

Aucun convoi ne circule entre Anvers et Malines.

Dans le reste du pays, le trafic est normal, pour autant qu’il ne soit pas axé vers Bruxelles. Plus aucun train ne roule ainsi entre Namur et Bruxelles, ni entre Liège et la capitale. Sur la ligne Charleroi-Bruxelles, les trains s’arrêtent à Braine-l’Alleud. La circulation sur la dorsale wallonne se fait en revanche normalement.

La SNCB n’exclut toutefois pas des perturbations, voire des suppressions de trains, dans les provinces qui ne sont pas touchées par le mouvement de ce lundi.

Impossible de rejoindre Bruxelles via Delta et le boulevard de l’Industrie

Des piquets de grève ont été installés à Delta (Auderghem) et boulevard de l’Industrie (Anderlecht) rendant impossible pour les automobilistes de rejoindre Bruxelles, signale lundi matin la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles sur son compte Twitter.  Une déviation a été mise en place pour les véhicules souhaitant entrer dans la capitale via Delta, où le tunnel a été fermé pour raisons de sécurité. Le viaduc Hermann-Debroux est quant à lui fermé à la circulation pour une bonne partie de la journée.

Il est en revanche possible de quitter Bruxelles via Delta, précise la police.

Des barrages filtrants à Wavre, l’entrée du zoning de Mont-st-Guibert bloquée

Des barrages filtrants ont été mis en place à Wavre sur la N4 et la N238, indique lundi matin la police fédérale sur son site inforoutes.be. L’entrée du zoning de Mont-St-Guibert sur la N25A est en outre bloquée.  Ces barrages s’inscrivent dans le cadre de la 3e journée de grève tournante, qui touche lundi Bruxelles et les provinces des Brabants flamand et wallon.

On ignore encore les conséquences sur le trafic routier de ces différents barrages

Des barrages filtrants sur la N4 et la N238 à Wavre

Des barrages filtrants ont été mis en place à Wavre sur la N4 et la N238, indique lundi matin la police fédérale sur son site inforoutes.be. Ces barrages s’inscrivent dans le cadre de la 3e journée de grève tournante, qui touche lundi Bruxelles et les provinces des Brabants flamand et wallon. On ignore encore les conséquences sur le trafic routier de ces deux barrages.

Le réseau de la Stib totalement à l’arrêt

Aucun métro, tram ni bus ne circule lundi matin sur le réseau de la Stib à Bruxelles, indique la société de transports en commun sur son site internet.  La Stib invite les navetteurs à utiliser des alternatives pour se déplacer dans la capitale.

Communiqué de a STIB grève du lundi 8 décembre 2014
Communiqué de a STIB grève du lundi 8 décembre 2014

Les dépôts TEC de Nivelles et de Jodoigne sont totalement à l’arrêt

Il n’y aura pas ou très peu de bus TEC qui circuleront lundi en Brabant wallon. Les dépôts de Nivelles – Baulers, qui dessert l’ouest de la province, et de Jodoigne, dans l’est du Brabant wallon, n’ont pas fait sortir leurs bus en début de matinée. Pour le centre, seuls quelques bus seraient sortis du dépôt de Chastre. “Nous sommes à 100% à l’arrêt, et le dépôt de Jodoigne est à 100% à l’arrêt également”, confirme-t-on au dépôt de Nivelles- Baulers, où un piquet de grève a été établi. Il n’y a pas de piquet de grève en revanche au dépôt de Chastre où, sur une vingtaine de services, sept seulement étaient assurés en début de matinée. Ce chiffre devrait diminuer en cours de matinée, deux services seulement étant prévus pour l’après-midi à Chastre.

tec

Pas de détenus transférés pour les audiences du tribunal correctionnel de Nivelles

La participation à la grève tournante qui touche le Brabant wallon étant forte à la prison de Nivelles, les détenus n’étaient pas transférés lundi matin pour les audiences du tribunal correctionnel de Nivelles. Devant le palais de justice, une présence syndicale symbolique était assurée mais l’entrée dans le palais n’était pas bloquée ni pour le personnel, ni pour les avocats, ni pour les justiciables. L’audience correctionnelle a commencé avec un quart d’heure de retard à Nivelles, sans la présence d’huissier vu les difficultés de déplacement annoncées dans certaines parties du Brabant wallon. Aucun détenu n’a été transféré en matinée à partir de la prison de Nivelles, où la grève était fortement suivie.
L’audience correctionnelle était cependant organisée normalement, plusieurs dossiers devaient être plaidés et les agents du corps de sécurité étaient présents. Des remises ont cependant été accordées aux avocats qui demandaient des reports en raison de l’absence de leurs clients détenus.
Dans le secteur non marchand, il n’y a pas d’actions programmées dans les hôpitaux du Brabant wallon, au contraire de ce qui se déroulera lundi prochain lors de la grève nationale. Mais d’après la CNE, une petite dizaine de maisons de repos étaient en service minimum lundi, notamment à Ottignies, Braine-le-Château, Genappe et Waterloo.

Une animation était prévue en cours de matinée devant la maison de repos Le Chenoy, dans la rue des Combattants à Ottignies. A 10h30, devant cet établissement du groupe Harmonia, la CNE organisera une mise en scène pour illustrer symboliquement les conséquences des projets du gouvernement pour les maisons de repos. “Demander au personnel du secteur des soins de santé de travailler jusqu’à 67 ans est une aberration qui met les travailleurs en difficulté et les patients en péril”, a commenté le secrétaire national CNE non marchand, Yves Hellendorf.
Par ailleurs, à Nivelles, la FGTB confirme le piquet de grève établi devant la société de logement social Les Habitations sociales du Roman Païs (HSRP).

La police sollicitée aux prisons de Saint-Gilles et Forest

Un piquet de grève a été installé lundi matin devant la prison de Saint-Gilles dans le cadre de l’action de grève qui touche la Région bruxelloise. Une vingtaine d’agents travaillaient et devaient poursuivre leur service jusqu’à 14h00. A Forest, une dizaine d’agents étaient actifs, a indiqué un porte-parole de l’administration pénitentiaire.
La police a été appelée en renfort au sein de ces deux établissements de la capitale.

prison-foret-08122014-greve

Pourquoi faire la grève ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les dépôts TEC de Nivelles et de Jodoigne sont totalement à l’arrêt

Insolite : Il se fait avaler par un anaconda et en ressort vivant