in ,

La Belgique confirme sa grande forme

 

La Belgique confirme son statut de favori pour l’Euro 2016 en battant la Suisse 2 à 1.

En 1re période, les 2 équipes se jaugent même si ce sont les locaux qui se montrent entreprenants par Xerdian Shaquiri et Admir Mehmedi, mais sans inquiéter les Belges.

C’est à la 8e minute que Michael Lang, bien servi sur une touche par Xerdian Shaquiri qui frappe, trouve le petit filet de Thibaut Courtois. Après avoir subi le jeu dans ce premier quart d’heure, la Belgique enchaîne plusieurs corners et c’est sur le côté gauche que Dries Mertens adresse un centre dans la surface vers Marouane Fellaini, mais ce dernier est signalé en position de hors-jeu.

Le joueur napolitain retente à nouveau sa chance, mais il est facilement capté par Yann Sommer deux minutes plus tard. La rencontre commence à s’intensifier à la suite d’une perte de ballon helvétique, Kévin de Bruyne récupère le ballon et transmet à Romeleu Lukaku qui tente sa chance face à Yann Sommer, mais il se retrouve en position d’échec à la 21e minute. La Belgique poursuit son pressing lors d’une montée offensive, Eden Hazard remonte le ballon et transmet à Kévin de Bruyne, le stratège mancunien voit sa frappe être détournée par Yann Sommer.

Malgré cette occasion manquée, c’est la Suisse qui ouvre le score : suite à une combinaison entre Michael Lang et Xerdian Shaquiri, c’est Blerim Dzemaili qui ouvre le score à la 31e minute dans la surface de réparation.

Finalement, les Belges réagissent 2 minutes plus tard grâce à Romelu Lukaku qui fausse compagnie à Philip Senderos, l’attaquant d’Everton marque sans grande difficultés.

La Belgique poursuit son effort pour regagner les vestiaires avec l’avantage. Sur son côté Eden Hazard combine avec Marouane Fellaini, mais le joueur de Chelsea est rattrapé par Ricardo Rodriguez à la 39e minute.

En 2nde période, le rythme de la rencontre est élevé, mais personne ne parvient à se créer d’occasion franche. Il faut attendre un assaut de la Belgique avec Kevin de Bruyne qui trouve Michy Batshuayi , mais l’attaquant olympien est devancé par Johan Djourou à la 60e minute de jeu.

Le Marseillais retente sa chance à la 67e minute grâce à une belle passe de Kévin de Bruyne, mais Michy Batshuayi échoue face à Yvan Sommer.

La Suisse se procure sa 1re véritable occasion avec une frappe de Blerim Dzemaili qui tente sa chance de loin et il voit sa frappe qui passe au-dessus à la 77e minute. Finalement, c’est la Belgique qui profite de l’infériorité numérique de la Suisse qui inscrit le but de la victoire par Kévin de Bruyne à la 82e minute d’une manière somptueuse hors de la surface de réparation.

Les locaux ne parviendront pas à revenir au score et s’inclinent 2-1 face à des Belges rodés.

Anthony Meaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tottenham jouera au Wembley Stadium

L’Italie s’impose sur la plus petite des marges