in ,

Lyon réaliste

Après sa déconvenue face au PSG, Lyon a remporté son 1er match de Ligue 1 en disposant de Nancy 3-0 avec un grand réalisme.

Comme pour Bastia face au PSG, le duel est déséquilibré sur le papier avec le champion de Ligue 2. Cependant les locaux rentrent bien dans ce début de rencontre, ils se montrent dangereux avec une frappe lointaine de Koura qui voit sa frappe passée de peu du poteau droit d’Anthony Lopes à la 6e minute.

Suite à un débordement de Maurice-Junior Dalé, Jérémy Morel concède le corner. Serge N’Guessan tire le coup de pied de poing, le ballon atterrit sur Modou Diagne, mais le gardien de Lyon boxe du poing à la 11e minute.

Au cours de ce premier quart d’heure de jeu, Lyon n’est pas rentré dans la rencontre. Pourtant, ils n’arrivent toujours pas à s’exposer vers l’avant et, pire à la 22e minute, sur une transversale de Benoit Pedretti vers Antony Robic, le milieu nancéen tarde à frapper et permet à la défense adverse de se dégager.

La 1re véritable occasion pour Lyon intervient à la 27e minute avec une faute de Joffrey Cuffaut sur Maxwell Cornet. Alexandre Lacazette se charge de frapper ce coup franc, mais Guy Ndy Assemblé sort une magnifique parade.

Contre le cours du jeu, Alexandre Lacazette ouvre le score pour Lyon, suite à un bon effort de Nabil Fekir qui lance côté droit en profondeur Sergi Darder qui bute sur le gardien ivoirien. L’attaquant français est là pour reprendre à la 33e minute.

Alors que Nancy tente de se remobiliser, Lyon double la mise par Alexandre Lacazette sur un renvoi d’Anthony Lopes, l’attaquant international français part dans le dos de la défense pour battre Guy Ndy Assemblé à la 44e minute.

Lyon mène 2-0 à la mi-temps.

En deuxième période, ce coup d’envoi est plus calme, aucune équipe ne parvient à se montrer dangereuse. C’est à la 57e minute que Youssef Aït Bennasser parvient à s’infiltrer dans la défense adverse, mais Anthony Lopes veille au grain.

Lyon domine la 1re moitié de cette 2nde période, mais ne prend pour l’instant aucun risque pour aggraver la marque.

Pourtant, Nancy aurait bénéficié d’un penalty à la 73e minute suite à un bon travail d’Antony Robic qui passe sur Serge N’Guessan, Jérémy Morel va au duel face au joueur nancéien qui perd ses appuis, mais l’arbitre ne siffle pas.

1 minute plus tard c’est la même chose, mais cette fois-ci, c’est Anthony Robic qui n’obtient pas de penalty.

Finalement, Lyon finira par l’intermédiaire d’Alexandre Lacazette par inscrire son 3e but. C’est Matthieu Valbuena qui lance Jordan Ferri côté gauche, qui centre pour l’homme du jour avec un plat du pied puissant à la 92e minute.

Lyon s’impose 3-0 et devrait prendre les commandes de la Ligue 1.

Anthony Meaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Ducati en 1re ligne, Valentino Rossi intercalé

Destins opposés pour Léopard Racing au Red Bull Ring