in

Privée d’antenne, Audrey Pulvar se lâche contre le FN



Audrey Pulvar persiste et signe. La journaliste a été suspendue de la chaîne d’information CNews pour avoir paraphé une tribune lancée par la ministre des droits des femmes Laurence Rossignol appelant à voter Emmanuel Macron, pour faire barrage à la candidate du Front national. L’ancienne compagne d’Arnaud Montebourg, insoumise, en rajoute une couche dans un texte publié dans le journal Le Monde ce samedi 29 avril. « Tous ensemble ! A Paris, de République à Nation, entre 400 000 et 900 000 personnes le 1er mai 2002. Pour défendre la République, on manifestait. On se cherche, on se reconnaît, on est ensemble. Pour dire non », se souvient-elle en comparant cette situation à « l’abyssal silence de rues vides, la tentation d’une rageuse abstention. Mais, surtout, une léthargie nationale devant ce qui n’étonne ni ne heurte plus » qui règne selon elle en 2017. Elle estime que les journalistes dont elle fait partie ont « contribué à créer depuis trente ans (…) le succès de l’extrême droite », avant d’évoquer son cas personnel. « Afin de protéger du soupçon mes consoeurs et confrères, dont je loue le professionnalisme, inattaquable, il était prévisible que je sois écartée de l’antenne jusqu’à nouvel ordre », écrit Audrey Pulvar, dont l’avenir professionnel semble très incertain.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces pompiers chinois s’entrainent avec une corde à sauter !

L’opposition bloque une des artères principales de Caracas